Flash Infos

Comarit Le Biladi vendu à 1 million d’euros à un armateur grec

Le patrimoine de la Comarit commence à être liquidé peu à peu. En effet, le Biladi a été vendu, lundi 6 mai, par le Tribunal de Grande instance de Montpellier à un armateur grec dont l’identité n’a pas encore été révélée, rapporte Midi Libre. Le ferry marocain était convoité par plus d’un armateur puisque, dès l’annonce de la vente, un armateur libanais s’y serait intéressé. Malgré une mise à prix fixée à 1,6 million d’euros, l’armateur grec l’a finalement acquis pour seulement 1 million d’euros.

Comarit-Bilabi
Pour rappel, la vente aux enchères du Biladi s’est faite par une décision du tribunal, suite à une plainte déposée par l’ancien capitaine du navire dont les arriérés de salaires s’élèvent à 127.430 euros. En effet, au cours de l’évolution de cette affaire, l’équipage est devenu prioritaire du ferry, alors que le port, à qui la Comarit devrait verser d’importantes sommes (droits et taxes portuaires), fait théoriquement partie des créanciers prioritaires. Mais ce sera au tribunal de trancher.

Désormais, il ne restera plus au port de Sète que le Bni Nsar et le Marrakech après la vente du Biladi, dont deux membres de l’équipage sont encore à quai, selon Ahmed El Farkousn, président de l’Association des usagers au port sétois. Depuis plusieurs mois, ces derniers vivent sur le Marrakech, les conditions de vie sur le Biladi étant devenues complètement insupportables. Ils n’ont pas eu de contact de leur employeur depuis belle lurette. Ils ont porté plainte et attendent la décision du Tribunal.
De son côté, la Comarit se tient loin des médias. Elle a tenté en vain, par le biais de son avocat Me Mohamed Oulkhouir, d’empêcher l’opération de vente du Biladi prétextant que la compagnie est en redressement judiciaire. Cependant, le juge avait prononcé la décision de vente le 18 février, bien avant le redressement judiciaire (le 21 février). D’ici fin juin, la compagnie d’Ali Abdelmoula devra présenter un business plan viable.

Voir aussi

Chine confinement d'une ville entière après trois cas de Covid-19

Chine | Confinement d’une ville entière après 3 cas de coronavirus

La Chine a confiné une ville située à la frontière avec la Birmanie et lancé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.