Catalogne : Amère victoire

Catalogne : Amère victoire

Les indépendantistes sont à nouveau majoritaires au parlement de Catalogne. Désaveu évident pour Madrid. Retour à la case départ, mais pas vraiment. Les indépendantistes, majoritaires en sièges mais divisés comme jamais, sont minoritaires en voix. Le premier parti, lui, est un parti unioniste. Le casse-tête du paradoxe catalan va continuer et l’incertitude politique et économique aussi.

Le parti libéralo-centriste Ciudadanos (Citoyen), la formation unioniste par excellence, a réussi une percée spectaculaire pour devenir le premier parti, sans toutefois pouvoir contrer une excellente performance des partis sécessionnistes. Les trois formations indépendantistes disposaient en effet, avec 70 sièges sur 135 au parlement régional, de la majorité absolue. Une énorme gifle infligée au gouvernement conservateur de Mariano Rajoy qui, pour la première fois au cours de la jeune démocratie espagnole, a mis sous tutelle une région pour avoir violé la légalité constitutionnelle. Aussi bien Esquerra (Erc), avec son candidat Oriol Junqueras reclus dans une prison à Madrid, que Junts Pel Si (JpSi), dont le leader Carles Puigdemont se trouve en exil volontaire à Bruxelles pour éviter les poursuites judiciaires, réaliseraient des scores très satisfaisants, avec 32 et 34 sièges. Les anticapitalistes de la Cup obtiendraient 4 sièges. Le bloc indépendantiste est ainsi crédité de deux de sièges de plus que la majorité absolue au sein du Parlement autonome de Barcelone. Et devrait continuer de constituer un problème considérable pour le conservateur Rajoy à Madrid, qui rêvait d’une victoire espagnoliste à Barcelone, pour ne plus avoir à supporter les pressions continuelles en faveur d’un référendum d’auto-détermination.

Patrice Zehr

Voir aussi

France Un coût de plus de 2 milliards d'euros pour le couvre-feu étendu

France | Un coût de plus de 2 milliards d’euros pour le couvre-feu étendu

Le gouvernement français a estimé, vendredi, à un peu plus de 2 milliards d’euros, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.