Flash Infos

Casablanca L’impact des visites royales

Les Casablancais ne souhaitent qu’une chose: que les visites Royales soient nombreuses et que le Souverain reste le plus longtemps possible dans leur ville, afin que les choses bougent.

Mohammed VI inauguration casablanca

«Seules les visites royales sont une opportunité qui peut faire sortir les responsables de la ville de leur hibernation», lance Brahim, un chauffeur de taxi. «Chaque fois que le Souverain effectue une visite dans la métropole pour inaugurer des projets, c’est une attitude pour le moins hystérique qu’adoptent les responsables de Casablanca pour maquiller la réalité quotidienne le temps que dure la visite du Roi. Après, les choses reviennent à la ”normale”», ajoute-t-il avec amertume.

Ainsi, lors de chaque déplacement du Souverain dans la métropole, les Casablancais sont étonnés de constater que, du jour au lendemain, des arbres sortent du sol comme par magie, les murs sont badigeonnés et les trottoirs balayés et débarrassés des ordures. Pourtant, il y a encore quelques jours, la ville était livrée aux déchets ménagers qui jonchaient les trottoirs des différents quartiers, lesquels accusent une défaillance apparente en matière de ramassage quotidien des ordures.
Les visites royales sont donc très attendues par les habitants des bidonvilles de Casablanca, lesquels ne cessent d’exprimer leur mécontentement d’avoir toujours réclamé une réponse à leur principale doléance, à savoir une solution à leur problème de relogement. Ce 23 juillet, lors d’une marche revendicative, les populations du bidonville «Chnider» à Hay Hassani ont voulu faire entendre leur voix et exprimer leur colère et leur indignation quant aux «irrégularités» ayant entaché l’opération de leur relogement. «Ces populations attendent avec impatience les visites royales. Si le Roi n’intervient pas, ces populations vont finir leur vie dans des baraques», ont dénoncé des associatifs. «Les responsables chargés du relogement des habitants des bidonvilles de casablancais semblent prendre à la légère leur mission dans cette ville. Le programme «Villes sans bidonvilles» à Casablanca se heurte à la problématique des familles qui n’en ont pas encore bénéficié, ainsi qu’à la rareté du foncier. Mais il est surtout confronté à l’implication de certains élus et agents d’autorité qui sont derrière toutes ces irrégularités entachant ce dossier», ont crié les mêmes associatifs.

Une opportunité, une aubaine

Par ailleurs, les habitants de Casablanca accusent les élus de la ville de ne pas être à l’écoute des jeunes et de ne pas leur accorder suffisamment d’intérêt. Aussi, ces visites royales sont-elles une opportunité de lancer des projets socio-économiques au profit des jeunes et des populations vulnérables.
Ainsi, la ville a été récemment au rendez-vous avec le lancement, par le Souverain, de Dar Al Oum, un projet au sein du CHU Ibn Rochd. La réalisation de ce nouveau projet, tant attendu, offrira et les conditions et l’environnement social adéquats pour l’accueil de mères d’enfants issus des régions lointaines et des milieux modestes, admis au Centre hospitalier pour des pathologies graves nécessitant une prise en charge de longue durée. Le Roi Mohammed VI a également lancé de nouveaux projets solidaires répondant aux attentes des jeunes. Ces projets se fixent comme principal objectif la valorisation des potentialités des jeunes et l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables. Les prochaines réalisations, destinées au développement des compétences des jeunes, à leur intégration socioprofessionnelle et à la création d’activités génératrices de revenus, devront contribuer, à travers un ensemble d’outils de formation, d’encadrement et d’animation, à la promotion de l’action des habitants cibles afin qu’ils puissent participer activement au développement local et faire partie de sa dynamique.

Voir aussi

Adoption d’un projet de décret portant création de nouveaux cercles et caïdats

Conseil de gouvernement | Adoption d’un projet de décret portant création de nouveaux cercles et caïdats

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un projet de décret portant création de nouveaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.