dimanche 17 décembre 2017

Jihadistes : Frappés au porte-monnaie pétrolier !

L’un des objectifs des frappes de la coalition est de toute évidence les installations pétrolières des djihadistes. Ces installations pétrolières produisent entre 300 et 500 barils de pétrole par jour et apportent environ deux millions de dollars par jour en revenus à l’organisation sunnite extrémiste, selon le Pentagone.

L’objectif de la coalition est ainsi d’assécher la source principale de financement des djihadistes qui vendent le pétrole en contrebande à des intermédiaires des pays voisins. Au même moment à l’ONU, le président américain, Barack Obama, appelait le monde à «s’unir» face à la menace djihadiste: «Le seul langage que des tueurs comme ceux-là comprennent est celui de la force».
Daesh s’est une nouvelle fois imposé avec force aux dirigeants mondiaux réunis à New York pour la grand-messe annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies, avec l’annonce de l’exécution d’un otage français en Algérie. «Aujourd’hui, j’appelle le monde à se joindre» à ce combat, a déclaré Barack Obama après le début, mardi 23 septembre à l’aube, des premières frappes contre les jihadistes sur le sol syrien conduites par Washington et ses alliés arabes.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.