Bouchareb préside une rencontre sur les résultats de la stratégie d’intervention de l’ANRUR à l’horizon 2030

Nouzha Bouchareb,ANRUR,sécurité,Economie,sociale,Patrimoine

La ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la de la Ville, a présidé, lundi à , une rencontre sur le partage des résultats de la stratégie d’intervention de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine () à l’horizon 2030.

Intervenant à cette occasion, Mme Bouchareb a mis l’accent sur les enjeux sécuritaires, sociaux, patrimoniaux, économiques et de durabilité, ayant trait au phénomène évolutif des bâtiments menaçant ruine, et sur la nécessite de fédérer les efforts de l’écosystème et d’impliquer les acteurs territoriaux dans la définition de solutions innovantes et spécifiques aux territoires, indique un communiqué du ministère.

La ministre a, également, souligné l’importance de la collecte de la donnée pour mieux cerner la problématique des bâtiments menaçant ruine et anticiper le choix du mode opératoire qui doit être co-construit avec la population concernée, ajoute la même source, faisant savoir qu’elle a rappelé l’importance du rôle de l’ dans le soutien des efforts de l’Etat en matière de traitement des bâtiments menaçant ruine et de la rénovation urbaine, selon une approche anticipative et préventive.

COP25 : La CDN Maroc prend en considération l’ensemble des secteurs économiques

Mme Bouchareb a invité par la même occasion l’ensemble des participants à une réflexion collective sur des mécanismes de pérennes et innovants et à la nécessité de la mise en œuvre d’un plan d’action prioritaire permettant à l’ d’opérationnaliser sa stratégie d’intervention de façon évolutive, poursuit le communiqué.

La stratégie en question s’inscrit dans le cadre des décisions prises lors de la première session du conseil d’administration de l’ANRUR, pour asseoir une vision stratégique adaptée à ses missions, à son cadre de référence et aux enjeux territoriaux en matière de traitement des bâtiments menaçant ruine et de rénovation urbaine.

Elle a permis de déterminer le positionnement de l’ANRUR au sein d’un système d’acteurs, d’identifier les priorités d’actions, les axes stratégiques d’intervention et les mesures d’accompagnement sur le plan institutionnel, juridique, technique, financier, social, organisationnel et de formation.

La rencontre a fait objet d’un atelier axé sur deux thématiques principales, à savoir les mécanismes de et les priorités d’action, selon une vision concertée et partagée.

Sécurité : Le Japon pour l'amélioration de l'équipement

Ont pris part à cette rencontre, le wali coordonnateur national de l’INDH, les membres du Conseil d’administration de l’ANRUR, la secrétaire générale du département de l’Habitat et de la de la Ville, le président du directoire du Holding Al Omrane, la directrice de l’ANRUR, les directeurs des fonds nationaux, les directeurs généraux des établissements publics et les directeurs centraux du ministère, ainsi que le bureau d’étude chargé de l’élaboration de la stratégie.

LR/MAP

Voir aussi

Guinée-Bissau,Maroc,CEDEAO

Nasser Bourita, Émissaire de SM le Roi, reçu en audience par le Président de la Guinée-Bissau

Le Président de la République de Guinée-Bissau, M. Umaro Sissoco Embaló, a reçu, vendredi en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...