Bank Al-Maghrib | La concentration de l’activité bancaire continue de baisser

Crédit Bureau : Elargir le cadre légal et réglementaire

Le niveau de concentration de l’activité bancaire a continué, en 2021, son trend baissier enregistré ces dernières années, selon le 18ème rapport annuel sur la supervision bancaire de (), présenté lundi à Casablanca.

La part des trois premières dans le total-actif du secteur s’est ainsi établie à 62,4%, contre 62,9% et celle des cinq plus grandes s’est située à 76,8% contre 77,6% en 2020, précise .

Pour ce qui est des dépôts, les trois premières ont disposé près de 63,4% des dépôts collectés contre 63,7% une année plus tôt et les cinq premières détenaient une part de 78,5% contre 78,6%.

S’agissant du crédit, les trois premières banques ont concentré 60,7% des crédits distribués, contre 61,5% en 2020 et les cinq plus grandes ont représenté 78,4% des financements contre 79,3%.

En fonction du statut de l’actionnariat, les banques à capital privé majoritairement marocain détenaient 53,7% des guichets, contre 54% en 2020. Cette part est de 63,5% en termes de total-actif, 64,1% pour les dépôts et 61,6% pour les crédits, contre respectivement 64%, 64,4% et 62,3% une année auparavant.

Les banques à capital privé majoritairement étranger ont vu leur part de marché augmenter à 16,6% en termes de réseau (+0,2 point). En revanche, leur part de marché en termes de total actif, de dépôts et de crédits a reculé respectivement à 15% (-0,6 point), 15,8% (-0,6 point) et à 18,8% (-0,6 point).

Lire aussi
Etablissements de paiement : Une 2ème vague d’agréments pour juillet

Pour leur part, les banques à capital majoritairement public ont renforcé leur part de marché en termes de réseau à 29,7% (+0,1 point), de total-actif à 21,5% (+1,1 point), de dépôts à 20,1% (+0,9 point) et de crédits à 19,6% (+1,2 point).

Pour ce qui de la concentration de l’activité des sociétés de financement, à fin 2021, la part détenue par les trois plus grandes sociétés de crédit à la consommation dans le total-actif du secteur s’est établie à 62% en hausse de 2 points d’une année à l’autre et celle des cinq premières s’est accrue d’un point à 88%.

Concernant le secteur du crédit-bail, les parts des trois et cinq premières sociétés se sont situées respectivement à 72% et à 95% à fin 2021, en retrait d’un point par rapport à 2020.

Parallèlement, la concentration de l’activité des établissements de paiement fait état d’une baisse d’un point à 88,4% de la contribution des 3 premiers établissements de paiement dans le total des transferts de fonds, opérés par les sociétés offrant le service de transfert de fonds, et d’un recul de 1,2 point à 96,4% pour les 5 premiers établissements.

Lire aussi
CMC : 1ère réunion du Comité du marché des capitaux

Trois établissements de paiement représentent une part de 67% des comptes de paiement ouverts et effectuent plus de 75% du volume des transactions sur les comptes de paiement, contre respectivement 85% des comptes et 93% du volume de transactions pour les 5 premiers établissements.

A propos de la concentration de l’activité des associations de micro-crédit, il ressort du rapport que la contribution des 3 premières associations de micro-crédit dans la distribution des crédits s’est établie, à fin 2021, à 95% et celle des 5 premières associations à 98%.

Sur base consolidée, le niveau de concentration de l’activité de crédit des 3 premiers groupes bancaires a enregistré une baisse d’un point à 61% par rapport à 2020. De même, la part des 5 premiers groupes a reculé de 2 points à 78%.

L’analyse par objet montre que pour les crédits de trésorerie et à l’équipement, la part des groupes a baissé d’un point, à 57% pour les 3 premiers groupes et 79% pour les cinq premiers groupes.

S’agissant des crédits immobiliers, ces parts se sont contractées d’un point respectivement à 62% et 79%. Concernant les crédits à la consommation, leur poids a baissé de 3 points par rapport à l’année dernière, soit 60% pour les trois premiers groupes et 79% pour les 5 premiers groupes.

LR/

Voir aussi

Bank Al Maghrib

Supervision Bancaire | Bank Al-Maghrib présente son 18ème rapport

Bank Al-Maghrib (BAM) a présenté, lundi à Casablanca, la 18ème édition de son rapport annuel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...