Au Maroc, les juifs vivent dans un contexte “inédit” marqué du sceau de l’exception, de la renaissance et de la reconnaissance

Les Marocains de confession juive vivent dans le Royaume un moment “inédit” dans un contexte marqué du sceau de l’exception, de la renaissance, de la reconnaissance et de la refondation de cette partie de l’histoire du Maroc, a souligné, dimanche soir, André Azoulay, Conseiller de SM le Roi, à l’ouverture d’une grande soirée clôturant à Créteil la Semaine dédiée au Judaïsme marocain (12-19 mars).

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes en une semaine, “a incarné, dans le partage, un moment précieux et inédit parce qu’il est celui d’un momentum sans précédent que nous Marocains, Musulmans et Juifs, vivons dans un contexte marqué du sceau de l’exception, un contexte qui est celui de la renaissance, de la reconnaissance et de la refondation de cette partie de l’histoire inclusive du Maroc”, a affirmé le Conseiller de SM le Roi dans un message vidéo depuis Bayt Dakira à Essaouira.

Cette semaine riche de lumières et d’émotions a mis en relief ‘’la profondeur de la civilisation judéo-marocaine qui dit à tous les autres, avec fierté et détermination ce que notre Nation et notre Peuple, forts du Leadership engagé et pionnier de SM le Roi Mohammed VI, de celui historique de son regretté père feu SM Hassan II et de l’héritage exemplaire de feu SM Mohammed V, ont incarné pour nous Marocains de confession juive”, a relevé M. Azoulay.

Réunion de travail entre M. Laftit et son homologue israélienne Mme Ayelet Shaked

Il a tenu à souligner que le Maroc d’aujourd’hui est le “fruit de l’addition de toutes les civilisations qui s’y sont succédées : arabo-musulmane, amazigh, juive, méditerranéenne et africaine”.

“Nous avons un logiciel qui nous fait additionner tout ce que ces civilisations nous ont appris et légué. Aujourd’hui, tout autour de nous et très largement dans le monde, ce logiciel marocain de l’addition de la richesse de toutes nos diversités et de leur convergence a malheureusement été remplacé par un autre logiciel, celui de la soustraction, ou du déni et parfois de la confrontation”, a affirmé M. Azoulay, faisant observer qu’”au Maroc, nous Marocains de confession juive, nous vivons autre chose, nous vivons une autre dynamique celle où la diversité est au cœur du réacteur de notre modernité sociale”.

‘’Merci encore d’avoir invité ce soir le Maroc de cette modernité sociale, celle de tous les possibles, celle aussi de notre responsabilité collective, pour que ce Chemin de la Raison et de la Paix soit emprunté demain par les enfants Israéliens et Palestiniens, dans l’espoir de les voir vivre les uns avec les autres, les uns respectant les autres, les uns assurant la sécurité des autres’’, a souligné avec force et pour conclure M. André Azoulay, sous les applaudissements de la salle.

Maroc/ COVID-19 | 161 nouveaux cas confirmés, 508 guérisons en 24H

Cette soirée musicale a été animée par les artistes Abderrahim Souiri, Charly et Lior Elmaliah, ce dernier venu spécialement d’Israël pour participer à ce spectacle, riche en couleurs, et qui a transporté une salle de près d’un millier de participants, dans un voyage de rêve entre les mélodies marocaine et juive.

Le spectacle s’est déroulé en présence notamment de responsables de la communauté juive, de Samir Addahre, ambassadeur, délégué permanent du Maroc auprès de l’UNESCO, de plusieurs consuls généraux du Royaume en île de France et de membres des communautés juive et marocaine, entre autres.

La semaine culturelle judéo-marocaine, organisée à l’initiative de l’association culturelle israélite de Créteil (ACIC), en collaboration avec plusieurs institutions au Maroc et en France et des associations franco-marocaines, a mis en valeur l’héritage judéo-marocain et souligné le vivre-ensemble séculaire entre juifs et musulmans dans le Royaume.

Le public était au rendez-vous, une semaine durant, avec un programme culturel riche et varié, avec notamment des tables rondes, des débats, des expositions, des projections de films et des concerts.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,Doha,Forum économique,coopération arabe,Asie centrale,Azerbaïdjan

Le Maroc participe au 3e Forum économique et de coopération arabe avec les pays d’Asie centrale et l’Azerbaïdjan

Le 3e Forum économique et de coopération arabe avec les pays d’Asie centrale et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...