samedi 23 juin 2018
Flash Infos

Parlement européen : Encore une gifle pour les adversaires du Maroc !

Le Parlement européen vient d’infliger un double revers à ceux qui s’obstinent à attaquer le Maroc sur le dossier de son intégrité territoriale, en instrumentalisant la question des droits de l’homme et celle de ses accords agricoles et de pêche avec l’UE. Focus sur les conclusions de l’UE concernant ces thèmes.

Le Parlement européen, réuni en séance plénière à Strasbourg, a adopté le rapport annuel 2016, favorable au Maroc, sur les droits de l’homme, la démocratie dans le monde et la politique de l’Union européenne en la matière.

Ce document a été approuvé en présence des membres de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne et son président, Abderrahim Atmoun. Composé de deux volets, ce rapport, qui a décliné les efforts déployés par l’UE en faveur des droits de l’homme en 2016, a été voté par 443 voix pour, 84 voix contre et 95 abstentions.

Un rapport, deux thématiques distinctes

La première partie, thématique, s’est penchée sur l’approche en matière de droits de l’homme adoptée en situation de conflits et de crises, sur les principaux défis en matière de droits de l’homme et sur la question des droits de l’homme dans les politiques extérieures de l’UE. La deuxième partie, géographique, s’est focalisée sur les actions menées par l’UE dans les pays tiers, décrivant la situation des droits de l’homme dans le monde.

Pour le cas du Maroc, l’Union européenne a salué les progrès significatifs enregistrés par le Royaume dans le domaine des droits de l’homme et a réitéré son engagement à soutenir le processus de réforme à travers la mise en œuvre des principes constitutionnels. Elle a estimé que cinq ans après l’adoption de la Constitution de 2011, le Maroc a poursuivi les réformes en matière des droits des migrants, des droits des femmes et de réforme du système judiciaire et pénitentiaire.

Pour une fois, le professionnalisme à pris le dessus

Commentant le rapport adopté par le Parlement européen, le président de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE, Abderrahim Atmoun, a fait savoir: «Depuis 2014, le choix d’une démarche thématique dans la réalisation de ce rapport a permis une évaluation plus juste de la situation des droits de l’homme dans le monde par le Parlement européen, une avancée pour laquelle a œuvré la Commission parlementaire mixte Maroc-UE», s’est-il félicité. Il a ajouté: «Le nouveau rapport met encore une fois en échec les manœuvres des parties qui instrumentalisent la question de l’intégrité territoriale», précisant que «le texte adopté met un terme à toute tentative d’introduction d’amendements hostiles aux droits du Maroc sur le Sahara». Pour le président de la Commission mixte Maroc-UE, cela constitue un revers de plus pour les adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume.

La Commission mixte Maroc-UE mène un travail important au sein du Parlement européen pour défendre les positions du Maroc et montrer l’engagement du Royaume dans plusieurs domaines, notamment le respect des droits de l’Homme auquel SM le Roi Mohammed VI accorde un intérêt particulier, en plus de questions relatives à la jeunesse, la sécurité, la lutte contre le terrorisme et la promotion d’une coopération triangulaire Maroc-UE-Afrique.

Mohcine Lourhzal

Maroc-Europe

Un partenariat qui ne date pas d’hier

Depuis sa création en 2010, la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne s’est penchée sur le traitement de divers dossiers que le Royaume partage avec l’UE. Il s’agit, entre autres, des valeurs de la démocratie et du respect des droits de l’Homme. Le partenariat bilatéral entre le Maroc et l’Europe remonte à 1976. Il a néanmoins connu un saut qualitatif depuis que le Royaume a obtenu le statut avancé avec l’Union européenne. C’était en 2008.

Voir aussi

Sahara-Tifariti : Le Maroc dénonce les provocations du Polisario

Malgré les appels à la retenue du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.