mardi 25 juin 2019

Le Parti de l’Istiqlal demande un amendement de la Loi de Finances 2018

Les deux groupes parlementaires du Parti de l’Istiqlal (PI), dirigé par Nizar Baraka, ont appelé à la révision de certaines dispositions de la Loi de Finances 2018.

Le mémorandum présenté contient une série de mesures à caractère social, considérées par le parti comme nécessaires et urgentes, visant à faire face à la cherté de la vie, améliorer le pouvoir d’achat des citoyens et soutenir l’emploi des jeunes.

Noureddine Moudiane, chef du groupe parlementaire du parti de la balance à la Chambre des représentants et Rahal El Mekkaoui, président de la même tendance à la Chambre des conseillers ont expliqué, lors d’une conférence de presse, que la modification de cette loi de finance “permettra de relever les salaires, de promouvoir l’emploi et d’encourager les PME”.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Bourita reçoit son homologue gambien, porteur d’un message à SM le Roi

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a reçu, lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.