dimanche 17 décembre 2017

Caisse de compensation : Driss Jettou dénonce…

Driss Jettou 2014

Devant les députés de la Commission de justice, de législation et des droits de l’homme et de la Commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants, lundi 31 mars, lors de la présentation d’un rapport de son institution, Driss Jettou, président de la Cour des comptes, a qualifié le régime de compensation au Maroc de pervers et d’antiéconomique.
Il a précisé que la compensation cause un gaspillage de ressources, le découragement pour l’utilisation des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, la non incitation à la recherche de réduction des coûts et l’accentuation de la vulnérabilité macro-économique.

Driss Jettou a déploré devant les députés que le poids de la charge de compensation accentue la vulnérabilité macro-économique, réduit les marges budgétaires, notamment en matière d’investissement, présente un risque majeur pour la croissance économique et l’emploi et creuse le déficit budgétaire de l’Etat et ceux de la balance commerciale et des comptes extérieurs. Le rapport relève qu’une part conséquente de la charge de compensation profite aussi à l’Etat et aux autres organismes publics qui bénéficient de produits compensés pour leur exploitation et leur parc de véhicules, notant que ces producteurs et professionnels bénéficient de près des deux tiers des subventions de la compensation, alors que les ménages ne bénéficient que du tiers environ.
Ainsi, le système de compensation a dévié de sa vocation originelle de stabilisation des prix des denrées de base, pour se transformer en mécanisme d’aide qui fausse la réalité des coûts et masque la vérité des prix, en particulier dans les secteurs de l’énergie électrique et du transport. Pour rappel, les propositions de réforme de la Caisse de compensation par la Cour des comptes concernent les 4 produits subventionnés par l’Etat qui ont représenté en 2013 la somme de 44,4 milliards de DH.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

PAM : Ilyas El Omari maintenu aux commandes…

Le Conseil national du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a décidé, au terme de sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.