UGTM : Chabat en passe de perdre son emprise sur le syndicat

UGTM : Chabat en passe de perdre son emprise sur le syndicat

Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI), Hamid Chabat qui a perdu beaucoup de sa popularité au sein du parti, risque de perdre le contrôle du bras syndical du PI. En l’espace d’un week-end, l’organisation syndicale a tenu deux congrès extraordinaires qui se sont soldés par l’élection d’un proche de Hamdi Ould Rachid (Enaâm Miyara) à la tête de l’UGTM, au moment où Mohamed Kafi Cherrat, qui fait partie du clan de Hamid Chabat, se considère toujours comme le SG légitime de l’UGTM. Le SG du PI a annoncé son intention de saisir la justice pour invalider l’élection de Miyara à la tête de la centrale syndicale inféodée au PI. De son côté, Miyara ne compte pas rester les bras croisés. Il promet à son  tour d’ester en justice contre Chabat et Cherrat. Les répercussions de la crise que vit l’UGTM, vont certainement se faire sentir sur le processus de réconciliation entamé tout récemment entre le clan de Hamid Chabat et celui d’Ould Errachid. Pour rappel, les pro-Chabat défendent l’idée de répartir les sièges au sein du Conseil national du parti selon les scores réalisés lors des dernières élections. Pour ses opposants -et à leur tête Ould Rachid- la répartition doit se faire d’un commun accord, en privilégiant les régions qui sont les plus représentées au Parlement.

ML

Voir aussi

La redynamisation du tourisme, une priorité pour les autorités publiques

Réunion à distance avec les walis, gouverneurs et présidents des Conseils élus des régions du sud sur les récents développements de la question du Sahara

Le ministre de l’Intérieur et le ministre délégué ont tenu, jeudi, une réunion à distance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.