Tunisie | 0ù va le Président Kaïs Saïed ?

Tunisie-Kaïs Saïed

Le Président tunisien a formalisé, mercredi 22 septembre, son coup de force du 25 juillet en promulguant des dispositions renforçant ses pouvoirs au détriment du gouvernement et du Parlement, auquel il va de facto se substituer en légiférant par décrets.

Ces dispositions, qui tendent à présidentialiser le système de gouvernement hybride encadré par la Constitution de 2014, ont suscité l’ire du parti d’inspiration islamiste Ennahdha, principal adversaire de Kaïs Saïed, dans un pays miné par les divisions et les crises politiques successives ces dernières années. Ces mesures renforcent des inquiétudes pour la pérennité de la démocratie en Tunisie, seul pays à avoir réussi sa transition démocratique après le Printemps arabe dont il fut le berceau en 2011. « Les textes législatifs sont pris sous forme de décrets-lois et promulgués par le Président de la République », prévoit l’un des articles décidés par Kaïs Saïed et publiés dans le Journal officiel.

Les prérogatives présidentielles énumérées dans le texte confèrent à Kaïs Saïed le droit de désigner et limoger des ministres, nommer les diplomates en poste à l’étranger et procéder aux nominations dans la haute fonction publique. Dans le système en place régi par la Constitution de 2014 que Kaïs Saïed souhaite amender, l’essentiel du pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement et les mesures annoncées le 22 septembre font clairement pencher la balance du côté de la présidence.

Le chef du parlement tunisien et du parti d’inspiration islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi, a appelé jeudi 23 septembre à la «lutte pacifique» contre «le pouvoir absolu d’un seul homme» après que le Président Kaïs Saïed a considérablement renforcé ses pouvoirs. «C’est un retour en arrière. Un retour à la Constitution de 1959. Le retour vers le pouvoir absolu d’un seul homme contre lequel la révolution a eu lieu», a déclaré Ghannouchi dans une interview à l’AFP.

P. Zehr

Voir aussi

Suède,vaccin anti-Covid,Moderna

La Suède suspend le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans

La Suède a annoncé mercredi suspendre « par précaution » le vaccin anti-Covid de Moderna …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.