Tindouf : Le Parlement européen veut des comptes

Une résolution conforte l’Association des contribuables d’Europe (Taxpayers Association of Europe), laquelle n’a pas cessé d’appeler l’Union européenne à s’assurer que l’aide humanitaire, accordée aux populations des camps de Tindouf et financée par le contribuable européen, ne fasse plus l’objet de détournements. En effet, 24 heures seulement après le vote de la résolution 2218 par le Conseil de sécurité de l’ONU, le Parlement européen a appelé à une réévaluation de l’aide de l’UE et sa réadaptation aux besoins réels des camps de Tindouf.

Il a demandé à l’Algérie de procéder au recensement des populations qu’elle séquestre dans ses camps de Tindouf. Il a également demandé à la Commission européenne de «fournir des éclaircissements sur les mesures prises en réponse aux conclusions de ce rapport de l’Office européen de lutte contre la fraude (OLF) relatif aux détournements», la pressant de veiller à ce que les responsables algériens et ceux du Polisario incriminés par ledit rapport «n’aient plus accès à l’aide financée par les contribuables européens». A rappeler que le rapport de l’OLAF a révélé que le montant des aides humanitaires destinées aux populations de Tindouf détournées par des responsables algériens et polisariens dépasserait les 105 millions d’euros.

Voir aussi

Energies renouvelables Les réalisations du Maroc mises en avant par l'AIE

Energies renouvelables | Les réalisations du Maroc mises en avant par l’AIE

L’Agence internationale de l’Energie (AIE) a mis en avant les réalisations « impressionnantes » du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.