Polisario : L’effet de la résolution 2218

Une équipe de la Minurso, partie de l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune, a été interdite par des éléments armés du Polisario de descendre d’un hélicoptère sur une piste d’atterrissage à Tindouf. Cet incident s’est déroulé, jeudi 30 avril, dans la présumée deuxième «zone militaire» de Lahmada-Tindouf. Les Casques Bleus, chargés du maintien de la paix et de la surveillance de l’accord du cessez-le-feu, se sont vu dans l’obligation de produire des documents de voyage, dont les passeports et sont restés coincés toute la journée au point d’atterrissage à Tindouf, sans même pouvoir descendre de leur hélicoptère. L’équipage onusien est retourné le même jour à l’aéroport de Laâyoune.

Voir aussi

youssef amrani

Le Maroc et l’Afrique du Sud peuvent contribuer effectivement à l’essor économique de l’Afrique

Le Maroc et l’Afrique du Sud disposent des ressources et des moyens humains et techniques …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.