Skhirat | Clôture du colloque international sur la protection sociale

protection sociale,Skhirat,maroc,allocations familiales,Assurance Maladie,AMO,AMIF

Les travaux du colloque international “Protection sociale: un chantier de règne”, organisé à l’initiative de l’Association des membres de l’inspection générale des finances () et du ministère de l’Économie et des finances, ont pris fin mercredi à Skhirat.

Organisé sous le Haut Patronage du , ce colloque international a constitué un espace de débats ouverts, de réflexion, d’échanges et de regards croisés visant à formuler des propositions et recommandations pratiques pouvant contribuer à la réussite de la mise en œuvre de la réforme de la protection sociale au .

Plusieurs panels ont été au menu de ce colloque, traitant notamment de la réforme de la protection sociale au et dans le monde, de la généralisation des allocations familiales pour la protection contre les risques de l’, de la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), ainsi que de la généralisation de la retraite pour une équité intergénérationnelle et les leviers d’accompagnement de la protection sociale.

S’exprimant à la session de clôture de cet événement, Ikram Sadek Lakramti, Inspecteur des finances, a présenté les principales recommandations les plus saillantes tirées des travaux de ce colloque, relevant qu’au volet de la réforme de la protection sociale au Royaume, les intervenants ont recommandé de mener des études d’impact pour l’amélioration des services existants et veiller sur la cohérence d’ensemble avec les autres branches de la réforme de la protection sociale, telles que la généralisation du préscolaire, de l’offre d’écoles communautaires, le renforcement de la scolaire et le programme de soutien aux élèves en grande difficulté.

Il s’agit aussi d’anticiper les conditions de réussite des réformes via le renforcement du lien entre la scolarité et le registre de population, le ciblage à l’aide d’un “scoring” basé sur le revenu, la proximité, le genre et l’engagement civique, de développer des concepts qui vont au-delà d’un ciblage des individus, tels que la famille solidaire et la famille d’accueil, qui peuvent servir comme unité de ciblage.

En outre, il a été recommandé d’adopter une approche holistique pour l’appui familial en intégrant aussi bien la phase prénatale que la petite (sensibilisation à la nutrition, à l’hygiène, à la vaccination) et d’exploiter les apports des nouvelles technologies pour le déploiement du chantier (Intelligence Artificielle et Big Data), a-t-elle poursuivi.

Lire aussi
Protection sociale | Akhannouch préside une réunion avec les responsables des Chambres d’agriculture et d’artisanat

Pour ce qui est de la généralisation de l’AMO, Mme Sadek Lakramti a indiqué que les experts ont préconisé d’accorder plus d’attention à la prévention et la promotion de la , d’élargir et mettre à jour annuellement le panier des soins et développer une offre médicale performante et équilibrée au niveau territorial, de développer des mesures d’attractivité, de motivation et de fidélisation des ressources humaines médicales et de revoir le système de tarification nationale des médicaments et des prestations médicales et de respecter le schéma médical de traitement.

Sur la question de la généralisation de la retraite, les intervenants du colloque ont insisté sur l’importance d’exploiter les leviers relatifs, en particulier, au renforcement du contrôle et à l’élargissement de l’assiette à travers l’inclusion économique du secteur informel, en plus de mettre en place des dispositifs de gouvernance et de pilotage adaptés aux réformes.

Dans leurs recommandations sur les leviers d’accompagnement de la protection sociale, les participants ont souligné l’importance de mobiliser l’administration pour accompagner le chantier de la protection sociale à travers les leviers de la numérisation et le renforcement des compétences et des ressources humaines de l’administration dans le domaine du digital afin d’assurer un service public de qualité et d’optimiser les coûts liés à la protection sociale pour le citoyen et pour l’Etat, a fait savoir l’inspecteur des finances.

Et de conclure: “Au terme des travaux de notre colloque et comme cela a été souligné par plusieurs orateurs, la généralisation de la protection sociale est un projet sociétal noble qui interpelle notre intelligence collective et l’engagement de tous les acteurs autres que l’Etat, les opérateurs économiques, les partenaires sociaux, les collectivités territoriales et la société civile. Les recommandations issues de ces deux journées de réflexion, riches en débats, contribueront modestement à la concrétisation de ce chantier de règne tel que souhaité par Sa Majesté le que Dieu L’Assiste”.

LR/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...