Sa Majesté le Roi n’a eu de cesse de souligner le lien étroit entre la croissance économique et la justice sociale (Mayara)

Sa Majesté le Roi Mohammed VI n’a eu de cesse d’insister, dans Ses Discours et Messages Royaux, sur le lien étroit entre “la croissance économique et la justice et la cohésion sociales”, a affirmé, lundi à Rabat, le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara, relevant que l’une des formes les plus avancées de la protection sociale est celle qui passe par la création de l’emploi et la garantie de la dignité.

Intervenant à l’ouverture de la 8ème édition du Forum parlementaire international sur la justice sociale, placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, M. Mayara a indiqué que les questions relatives notamment à l’égalité et la lutte contre la discrimination entre les sexes au travail, à l’éradication du travail des enfants, au droit des personnes aux besoins spécifiques à un emploi décent et à la restructuration du secteur informel sont au coeur des préoccupations du Souverain, et figurent au centre des engagements constitutionnels et conventionnels du Royaume.

A cet égard, M. Mayara a noté que le préambule de la Constitution de 2011 a consacré le choix irréversible du pays visant à consolider les fondements d’une société solidaire dans laquelle chacun peut jouir de la sécurité, de la liberté, de la dignité, de la parité, de l’égalité des chances, de la justice sociale et d’une vie décente dans le cadre du respect du lien étroit entre les droits et les obligations des citoyens.

Secteur du Tourisme | Les recommandations du CESE

Dans la même veine, le président de la Chambre des conseillers a souligné que la Loi Fondamentale énonce également que les pouvoirs publics œuvrent à la création des conditions permettant de garantir la liberté et l’égalité des citoyennes et des citoyens, ainsi que leur participation à la vie politique, économique, culturelle et sociale. Elle réaffirme également, selon M. Mayara, les engagements en lien avec la protection des droits économiques, sociaux et culturels au profit de différentes catégories de la population dans le but de parvenir à une justice sociale inclusive.

Selon M. Mayara, le 8e Forum parlementaire international sur la justice sociale met en relief la corrélation et la complémentarité entre le travail décent et le développement durable conformément aux normes internationales et nationales et à l’objectif 8 des ODD qui vise à promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

Initié en partenariat avec le Conseil économique, social et environnemental sous le thème “un travail décent en faveur du développement durable”, cette édition ambitionne de proposer des approches parlementaires à même de garantir et de renforcer, sur les plans qualitatif et quantitatif, le travail décent qui constitue l’un des fondements de la consolidation de la justice sociale et de la consécration des piliers de l’État social, conformément aux Hautes Orientations Royales.

Prêts pour la régionalisation avancée ?

Les travaux de cette édition s’articulent autour de deux thématiques principales, à savoir “le travail décent et le développement durable” et “le travail décent et les défis de la mise à niveau et de l’intégration économiques”.

LR/MAP

,

Voir aussi

Ouverture à Rabat de la 3è réunion de la Haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique

Les travaux de la 3è réunion de la Haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique se …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...