Maroc/BAM : Les créances en souffrance inquiètent

Maroc/BAM : Les créances en souffrance inquiètent

La part des créances en souffrance augmente dans les crédits accordés par les banques depuis cinq ans. Elle s’est située à 7,6%, soit 61,6 MMDH, contre 7,4% en 2015, selon Bank Al-Maghrib.

La hausse a été de 6,8% en 2016, mais elle reste inférieure à celle enregistrée durant les cinq dernières années.

Ces crédits pourraient même s’accroître en 2017, en lien avec les conditions macro-économiques défavorables qui ont prévalu en 2016.  

Par catégorie, les créances compromises ont enregistré la plus forte hausse (+6,5 MMDH par rapport à 2016), portant leur encours à 51 MMDH.

C’est 83% de l’ensemble des créances en souffrance, contre 4% pour les créances pré-douteuses et 13% pour les douteuses.

HD

Voir aussi

Al Barid Cash Des Solutions Pratiques

Barid Cash | Des solutions pratiques au quotidien !

Barid Cash est né en 2014, de la volonté d’Al Barid Bank et du groupe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.