«Attahouna» (Le Moulin) : El Berini raconte la vie politico-médiatique

Le journaliste Mohamed El Berini vient de publier son nouveau roman. Baptisé «Attahouna» (le moulin), ce roman est sans doute le plus proche de la vie de Mohamed Labrini, qui a fondé et dirigé «Al Ahdate Al Maghribia», jusqu’à son départ à la retraite en 2014, après plusieurs années à la tête de ce quotidien. Le personnage central, Sofiane Yahyaoui, est un journaliste. Dans sa nouvelle intrigue, l’auteur nous entraîne dans l’univers de ce personnage, outré par l’injustice et l’hostilité incompréhensibles et gratuites qu’il a subies, tout au long de sa carrière journalistique, notamment de la part des ses collègues, amis, supérieurs, etc. Ce sentiment d’injustice, le journaliste l’aura mal vécu et il ne le quittera plus jamais ! A lire absolument. El Berini, l’un des leaders de la transition d’une presse partisane purement militante à une presse professionnelle indépendante, compte à son actif, quatre ouvrages : Histoires du temps de la censure (2016), le jugement (1997), la langue coupée (1991) et «Chaîne du passé», recueil de nouvelles, interdit lors de sa publication en 1976.

Voir aussi

Accidents de la Circulation 20 morts et 2.011 blessés en périmètre urbain

Accidents de la circulation | 13 morts et 2.011 blessés en périmètre urbain la semaine dernière

Treize personnes ont trouvé la mort et 2.011 autres ont été blessées, dont 58 grièvement, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.