Maroc-Israël | Le rétablissement des relations entre les 2 pays servira le processus de paix dans la région

Maroc-Israël diplomate

Le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël constitue une base essentielle pour la paix dans la région, étant donné le poids politique du Royaume au niveau régional et des liens culturels et historiques unissant les deux pays eu égard à la présence d’une grande communauté juive d’origine marocaine “restée affectivement et émotionnellement attachée à son pays d’origine”, a indiqué l’ambassadeur d’Israël au Mexique, Zvi Tal.

M. Tal, qui a eu des entretiens avec l’ambassadeur du Maroc à Mexico, Abdelfattah Lebbar, dans le cadre d’une visite de courtoisie à l’occasion du rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume et Israël, a également exprimé sa satisfaction de la reprise de ces relations qu’il a qualifiées d’importantes et chaleureuses.

Lors de cette entrevue, qui s’est déroulée dans la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Mexico, les deux diplomates ont discuté de plusieurs sujets d’intérêt commun, selon un communiqué de la représentation diplomatique marocaine.

A cette occasion, M. Tal a fait part de son souhait de voir ce rapprochement renforcer la coopération entre les deux pays pour l’intérêt des deux peuples, tout en soulignant l’importance de la relation profonde et millénaire entre le Maroc et le peuple juif.

La reprise des relations entre les deux pays est un rêve qui s’est réalisé pour de nombreux Israéliens, d’origine marocaine, a-t-il dit.

De son côté, M. Lebbar a salué la décision de reprendre les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, qui consacre la coexistence et la convergence des civilisations, cultures et religions entre juifs et musulmans, et qui représente une forme de civilisation unique dans toute la région, soulignant la cohésion et les liens spéciaux entre juifs et musulmans au Maroc. Et d’ajouter à cet égard que le Maroc est de ce fait un “pays pionnier en matière de coexistence entre les religions au niveau de toute la région”.

Le Royaume est un modèle unique de coexistence, vu que l’affluent hébraïque est une composante de l’identité nationale du pays, “qui reste fier de ses filles et fils, musulmans et juifs, qui n’hésitent pas à exprimer, où qu’ils soient, leur attachement à la patrie et leur fierté de leurs origines marocaines”, a affirmé M. Lebbar, en insistant sur la nécessité bâtir la paix ensemble et un avenir meilleur pour les générations futures.

Les deux diplomates ont, en outre, convenu d’œuvrer à la mise en place d’un programme visant à renforcer les relations bilatérales au niveau économique et touristique, à exploiter les potentialités disponibles afin de créer des partenariats gagnant-gagnant et à préparer une réunion conjointe avec la communauté juive marocaine résidant au Mexique pour renforcer ses liens avec la patrie.

M. Lebbar a également proposé d’organiser un festival itinérant de la mémoire juive – Baba Salé – en Israël, et Bayt Dakira d’Essaouira, afin de faire découvrir le patrimoine hébreu marocain qui constitue une composante du patrimoine spirituel et culturel du Royaume.

LR/MAP

Voir aussi

Espagne,Algérie-Polisario,Brahim Ghali,Tindouf,ONU

Enfants soldats dans les camps de Tindouf | Omar Hilale interpelle la communauté internationale

Au Comité des 24 des Nations-Unies, l’ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.