Mariage oblige !

Sur le point de se marier, un Anglais a demandé que soit stipulé sur le contrat de mariage le fait que sa future épouse et lui-même feront l’amour au moins deux fois par semaine, avec une exception si l’un des deux est malade ou absent. Désemparée, la femme hésite à accepter la demande surprenante de son compagnon.

D’un côté, la future épouse comprend son homme: «Ses dernières relations se sont terminées parce que les femmes avaient perdu tout intérêt pour le sexe». Néanmoins, elle se demande si l’amour ne devrait pas être sans condition. Interrogé sur la question, un conseiller a d’abord relativisé la demande particulière du compagnon, répondant que la bonne dame devrait être flattée que son partenaire soit obsédé par son corps et pas par ses finances (à elle). Mais un calendrier des relations sexuelles n’a rien de romantique, a-t-il convenu. Il est effectivement intimidant de se dire qu’il faudra faire l’amour deux fois par semaine, quoi qu’il arrive et même si l’on se sent déprimée, si on est ménopausée, enceinte ou épuisée. La solution est pourtant simple… L’Anglaise en a fait un peu trop, il faut le dire. Pourquoi ne pas le confronter à ses propres limites et lui demander, par exemple, comment il se sentirait «si son drapeau était en berne et que la jeune femme le laissait rapidement tomber!». Ah, la virilité du mâle exigeant prendrait alors un sale coup, n’est-ce pas? Cette demande doit venir d’une souffrance encore douloureuse liée à ses relations précédentes. Si ses anciennes partenaires ne voulaient plus avoir de rapports avec lui, cela venait d’un manque d’amour qui a créé un sentiment de rejet chez l’homme délaissé.

Ceci étant, la demande n’en demeure pas moins inélégante et déplacée au sein d’une relation amoureuse où devrait régner la confiance… Confiance qui manque souvent chez les nôtres (au Maroc) qui exigent le double en tout: «Deux de chaque…», c’est bien connu! Mais jamais l’amour 2 fois par semaine… Allez savoir pourquoi ils oublient cette exigence! En tout cas, c’est tant mieux!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.