Le soulèvement du 29 janvier 1944, une leçon de patriotisme décisive dans la lutte pour l’indépendance du Royaume

Le Cercle des Ambassadeurs à Paris salue les initiatives de paix de SM le Roi Mohammed VI

Le 77ème anniversaire du soulèvement du 29 janvier 1944, célébré vendredi, vient rappeler un épisode charnière dans la lutte du Maroc pour son indépendance et le dévouement sincère du peuple marocain pour sa Nation.

La présentation du manifeste de l’indépendance le 11 janvier 1944, par lequel le peuple marocain, sous la conduite du libérateur de la Nation, Feu SM Mohammed V, exprimait le rejet de toute autre alternative à l’indépendance, a été l’étincelle qui a fait jaillir chez toutes les couches sociales le désir de s’affranchir du joug colonial.

Excédé par les convoitises étrangères et par la répression massive qui touchait les membres du mouvement national, le peuple marocain s’est organisé en manifestations importantes qui ont pris le départ de Rabat et Salé, avant de s’étendre à plusieurs autres villes du Royaume.

La ferveur populaire en soutien aux dispositions du manifeste et aux membres du mouvement de libération a contraint les autorités coloniales à mettre le pays sous siège pendant toute une semaine, tout en ayant recours à diverses formes d’intimidation, dont le survol des villes par des avions militaires.

Dans d’autres villes du Royaume comme Casablanca, Fès, Meknès, Marrakech et Azrou, où les manifestations se sont étendues, un grand nombre de nationalistes et de citoyens ont été blessés par les balles des forces de l’occupation.

Nombreux étaient les martyrs qui sont tombés pour défendre les valeurs sacrées de la Nation et les vaillants combattants qui ont été arrêtés, avant de se voir infligés des sévices et de lourdes peines d’emprisonnement.

Les événements se sont succédé et la confrontation entre les autorités du protectorat et le Palais Royal s’est intensifiée pour aboutir, le 20 août 1953, à l’exil forcé de Feu SM Mohammed V dans une tentative désespérée d’étouffer l’esprit nationaliste.

Mais c’était sans compter sur les liens indéfectibles entre les Marocains et le Trône Alaouite, puisque cette initiative a imprimé un souffle nouveau aux opérations de l’armée de libération qui se sont intensifiées, ainsi qu’aux manifestations qui ont continué de plus belle jusqu’à la réalisation de la volonté du Trône et du peuple et le retour de feu SM Mohammed V de l’exil le 16 novembre 1955.

Ce retour glorieux de Feu SM Mohammed V, accompagné de Feu SM Hassan II et des autres membres de l’Illustre Famille Royale, était synonyme de la fin de l’ère de l’oppression et l’arrivée de celui de la liberté.

La commémoration de cet événement inscrit en lettres d’or dans l’histoire du Maroc offre l’opportunité de rendre hommage aux vaillants résistants qui, parfois au péril de leurs vies, ont défendu ardemment leur Patrie.

C’est également l’occasion de se remémorer le combat mené par le Trône Alaouite en faveur du recouvrement de l’indépendance du Maroc. Un Maroc qui, depuis, s’est résolument engagé sur la voie du développement et de la modernité, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, tout en restant fidèle à ses valeurs sacrées.

Cette année, la commémoration de ce soulèvement intervient dans un contexte particulier où les succès diplomatiques du Royaume se succèdent en faveur du parachèvement de l’intégrité territoriale du Maroc. Le dernier en date étant la reconnaissance par les États-Unis d’Amérique de la souveraineté du Maroc sur son Sahara et le soutien à l’initiative marocaine d’autonomie comme unique voie vers une solution définitive à ce conflit artificiel.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc-Burundi,Sahara

Sahara | Le Burundi soutient l’initiative marocaine d’autonomie comme solution de compromis

Devant le Comité des 24 des Nations-Unies, le Burundi a exprimé son soutien à l’initiative …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.