Le gouvernement espagnol n’acceptera jamais l’autodétermination de la Catalogne

Le gouvernement espagnol n’acceptera jamais l’autodétermination de la Catalogne

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a souligné, samedi, que “la seule voie possible” pour parvenir à une solution à la crise politique en Catalogne passe par le dialogue et la Constitution, affirmant qu’il n’acceptera jamais l’autodétermination de cette région autonome espagnole.

“L’autodétermination réclamée par le mouvement indépendantiste catalan n’est pas inscrite dans la Constitution et nous ne l’accepterons jamais”, a insisté M. Sanchez, lors d’un meeting de son parti à Baracaldo (nord de l’Espagne), destiné à la présentation du candidat socialiste aux élections municipales de mai prochain.

Et d’ajouter que la majorité des Espagnols défend une Espagne de “la cohésion sociale et territoriale”, a poursuivi le chef de l’exécutif, notant que le “chemin” du dialogue et de la Constitution “est plus long, mais reste le seul possible et praticable”.

Concernant le projet de budget de l’Etat pour 2019 qui sera voté cette semaine par la Chambre basse du Parlement, M. Sanchez a tenu à défendre les mesures qui y sont incluses, se disant convaincu du fait que les citoyens “prendront note” d’un éventuel rejet de ce projet par les indépendantistes catalans et les partis de l’opposition.

Avec MAP

Voir aussi

Etats-Unis Le bilan des décès franchit le cap des 200 mille morts

Les États-Unis franchissent le cap des 20 millions de cas du Covid-19

Les États-Unis ont débuté l’année 2021 en franchissant vendredi un nouveau seuil sinistre avec 20 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.