L’amour en fanfare!

«Allô, chéri, tu viens de me tromper dans l’ascenseur de l’immeuble d’en face! Salut, je te quitte!». Eh oui, avec les TIC, on peut tiquer à tous les coups! Un site web propose aux internautes de localiser avec précision les lieux de leurs ébats sexuels et de le montrer au monde entier sur une carte Google. On peut même apposer sur les «locations» de son choix un grand nombre d’informations généralement privées. L’adresse exacte (à l’intérieur, à l’extérieur…) et même la position pratiquée lors du rapport peuvent être indiquées. Jusqu’ici, près de 12.000 lieux l’ont été. En Angleterre, une adresse semble battre tous les records. C’est le cabinet d’une sexologue qui a consacré sa vie à aider des hommes et des femmes à régler leurs problèmes intimes. Elle estime avoir eu des rapports sexuels avec plus d’un millier de ses clients (1.517 à ce jour) et insiste sur le fait qu’il n’y a rien d’illégal dans ce qu’elle fait. «Je gagne ma vie en couchant avec les maris et les petits amis d’autres femmes. Mais je ne suis en aucun cas une prostituée, puisque cette thérapie (appelée sexe de substitution) est légale quand elle est pratiquée dans un but thérapeutique et de guérison». La spécialiste qui donne 5 séances par jour (comptez 120 € la séance) et qui a aidé plus de 10.000 patients, aime son métier. «Mon travail est épanouissant et agréable. Voir le client repartir avec cette nouvelle confiance en lui, c’est quelque chose de merveilleux». La plupart de ses clients sont des hommes qui rencontrent des problèmes d’érection, d’éjaculation précoce ou qui sont même envoyés par leur femme insatisfaite au lit.

«Je suis une guérisseuse du sexe et je suis très heureuse et fière d’exercer le travail de mes rêves». Violée à l’âge de 19 ans, elle avait perdu confiance dans les hommes et dans le sexe. C’est après qu’elle se soit intéressée au tantrisme et au sexe de substitution que sa confiance en elle est revenue. Depuis, elle aide les personnes qui ont des problèmes dans leur vie sexuelle.

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.