L’ambassadeur du Brésil au Maroc souligne l’importance de la coopération parlementaire pour hisser les échanges commerciaux bilatéraux

Maroc-Brésil,échanges commerciaux

L’ambassadeur de la République fédérative du Brésil au Maroc, M. Julio Glinternick Bitelli, a souligné, mercredi à Rabat, l’importance de la coopération parlementaire pour tirer le meilleur des grandes opportunités et potentiels dont disposent les deux pays pour hisser les échanges commerciaux, notamment dans le domaine agricole.

M. Glinternick Bitelli a, par ailleurs, salué lors d’une rencontre avec le président de la Chambre des conseillers, M. Naam Miyara, les mesures volontaristes et exemplaires prises par le Royaume, sur instruction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour faire face à la pandémie et juguler ses répercussions, a indiqué un communiqué de la Chambre des conseillers.

Dans ce sillage, il a noté que les relations économiques et les échanges commerciaux entre le Royaume et le Brésil sont restés à un niveau positif et croissant, sans être affectés par les restrictions liées à la propagation du coronavirus.

D’autre part, le diplomate brésilien a réitéré la “position immuable de son pays au sujet du conflit artificiel autour du Sahara marocain”, notant que “le Brésil considère que les efforts du Royaume pour résoudre ce conflit sont sérieux et crédibles et que son pays soutient le processus onusien visant à trouver une solution juste, durable et mutuellement acceptable”.

Pour sa part, le président de la Chambre des conseillers s’est félicité du parcours distingué des relations authentiques et solides entre Rabat et Brasilia, soulignant l’importance de la visite historique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Brésil en 2004, qui a ouvert des perspectives prometteuses pour la coopération entre les deux pays amis, ainsi qu’au niveau multilatéral.

Lire aussi
Commerce Maroc-UE | 35 milliards d’euros d’échanges de biens en 2020

“Cela illustre la vision de SM le Roi et la volonté du Royaume de diversifier ses relations et partenariats dans le cadre d’une coopération Sud-Sud efficace, forte et solide”, a-t-il insisté.

En ce qui concerne les relations parlementaires entre les deux pays, M. Miyara a mis en avant la dynamique singulière dans les relations du Parlement marocain avec la région Amérique latine et Caraïbes.

A cet égard, il a souligné la position distinguée dont jouit la Chambre des conseillers en tant que membre observateur permanent ou partenaire avancé dans la plupart des groupements parlementaires régionaux d’Amérique latine et des Caraïbes, ce qui fait de cette institution un trait d’union et un pont solide pour la coopération parlementaire entre l’Afrique et l’Amérique latine.

M. Miyara a réitéré la ferme détermination et la volonté des composantes de la Chambre pour consolider les relations d’amitié et de coopération parlementaire entre les deux pays, comme illustré par la position noble des institutions législatives brésiliennes à l’égard de la cause nationale, à l’instar de la position immuable du gouvernement brésilien.

Et d’appeler à examiner les moyens d’établir un dialogue parlementaire, politique et économique entre les institutions législatives des deux pays amis.

Le président de la Chambre des conseillers n’a pas manqué d’exprimer ses félicitations à l’ambassadeur de la République fédérative du Brésil pour l’élection de son pays en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU (2022-2023), une élection qui illustre la position distinguée dont jouit le Brésil dans son environnement régional.

LR/MAP

Voir aussi

PLF-2022

PLF-2022/ Chambre des conseillers | 39 amendements acceptés

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a assuré, jeudi à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...