L’Afrique dispose de potentiels prometteurs de débouchés extérieurs (Sadiki)

Afrique,Sécurité alimentaire,agronomie

L’ dispose de ressources naturelles « très importantes qui ne sont pas efficacement exploitées » et de potentiels « prometteurs » de débouchés extérieurs, a souligné, lundi à , le ministre de l’Agriculture, de la maritime, du développement rural et des eaux et forêts, .

« En revenant aux perspectives de développement des partenariats intra-africains, il convient de noter que le continent africain dispose de ressources naturelles très importantes qui ne sont pas efficacement exploitées, et de potentiels prometteurs de débouchés extérieurs, ce qui lui procure un rôle clé, offrant de multiples opportunités d’investissement« , a dit M. Sadiki lors de la séance inaugurale du deuxième congrès de l’Union des ingénieurs agronomes africains.

Ce congrès, initié sous le thème « la en face aux défis des changements climatiques et de la croissance démographique« , a été aussi l’occasion pour le ministre de relever que l’affermissement de la , par le renforcement des capacités et le développement du secteur agricole, demeure l’un des défis les plus importants qui subsistent, alors que la menace d’une crise alimentaire plane toujours dans certaines parties du continent, ce qui justifie l’importance du partage des expériences et expertises dans tous les domaines, en particulier ceux liés au secteur agricole.

Lire aussi
Les défis de l’Afrique exigent synergie des efforts et une réponse concertée et solidaire

Et de poursuivre: « La conjugaison des efforts d’intégration régionale entre les pays du sud en dans le secteur agricole, la mobilisation de toutes les ressources et la résolution des problèmes liés à l’accès au financement et à la technologie peuvent contribuer de manière significative à la réduction du déficit agricole dont souffre notre continent, et ce à travers l’exploitation optimale des opportunités de commerce et d’intégration qui s’offrent à nous afin d’atteindre et de renforcer durablement la « .

L’ordre du jour de ce 2ème Congrès organisationnel de l’Union des ingénieurs agronomes africains, auquel participent les représentants de plus de 17 pays de l’Afrique, porte l’adoption du statut de l’Union et l’identification de ses structures.

LR/MAP

Voir aussi

Nigeria,Maroc,gazoduc,gaz,Afrique,ONHYM,NNPC

Le Nigeria et le Maroc envisagent de construire le plus long gazoduc offshore du monde

Le Nigeria et le Maroc prévoient de construire le plus long gazoduc offshore du monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...