La résolution du PE, une “atteinte flagrante” à l’indépendance et l’intégrité de la justice marocaine

La résolution du parlement européen (PE) concernant le Maroc est une “voix discordante” et une “atteinte flagrante” à l’indépendance et l’intégrité de la justice marocaine, a souligné le président du Centre marocain des études et recherches stratégiques en médias et moyens de communication, Abdeslam Andaloussi.

Dans une déclaration à la MAP, M. Andaloussi, professeur de médias et de communication à l’Ecole supérieure Roi Fahd de traduction, a affirmé que cette résolution reflète la position des partis hostiles aux intérêts du Maroc au sein de l’institution législative européenne, qui essaient d’influencer le processus d’édification démocratique engagé dans le Royaume, notamment en matière de consolidation de l’indépendance du pouvoir judiciaire.

“Cette résolution est, en fait, une condamnation de cette institution européenne, qui brandit les slogans de soutien à la démocratie et à la liberté d’expression uniquement pour faire du chantage à des pays amis et partenaires”, a-t-il dit.

L’universitaire a relevé que cette résolution est une tentative “désespérée” d’ingérence dans le système judiciaire marocain et une violation des principes d’un procès équitable, qui ont été respectés dans tous les procès auxquels s’est référé le PE.

Maroc-ONUDI | Pour une coopération triangulaire avec l’Afrique

M. Andaloussi a fait savoir que le PE s’est soumis aux intérêts des lobbies politiques et économiques de certains pays influents au sein de l’Union européenne, au lieu de prendre en considération l’histoire du partenariat avec le Royaume du Maroc, et les intérêts communs basés sur la politique de bon voisinage et de la non-ingérence.

Il a regretté que les législateurs européens aient choisi les intérêts économiques étroits et immédiats au lieu de s’engager dans un partenariat à long terme, basé sur le respect mutuel avec le Maroc, un pays sûr et stable qui avance à pas sûrs sur la voie de la démocratie.

LR/MAP

,

Voir aussi

kénya,IDA 21,Nadia Fettah

Nadia Fettah représente SM le Roi au Sommet de l’Association internationale de développement

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, représente Sa Majesté le Roi Mohammed …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...