Flash Infos

La récolte des “figues” démarre à Taounate

La récolte des “figues” démarre à Taounate

Réputée par ses produits de terroir aussi riches que variés, la province de Taouante vit actuellement à l’heure de la saison de cueillette des figues, un fruit aux saveurs sucrées et subtiles spécifique de la région.

A l’instar des années passées, les vergers du figuier de la province sont pris d’assaut par les ouvriers pour la récolte de ce fruit, laquelle peut s’échelonner sur plusieurs semaines en fonction du degré de murissement.

Tout comme l’olivier, le figuier est un produit emblématique et un symbole du patrimoine local de la province, avec une récolte annuelle estimée à 74.100 tonnes, soit 78pc de la production régionale.

La filière du figuier, secteur prometteur et levier de développement territorial, est mise en valeur lors d’un festival annuel dédié à mettre en avant les potentialités agricoles de la province, à valoriser les figues et à encourager les agriculteurs à développer leur production.

‘’La province de Taounate est le premier producteur des figues au Maroc, avec 40pc de la superficie nationale globale’’, a indiqué à la MAP Yassin Soulaimani, chef de service de mise en œuvre des projets des filières de production agricole à la direction provinciale de l’agriculture de Taounate, notant que depuis le lancement du Plan Maroc Vert en 2008, plus de 2.200 ha de figuier ont été plantés dans la province.

Une superficie de 500ha supplémentaires sera plantée à l’horizon 2025, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur les vertus et les variétés de ce fruit récolté en juin (figues fleurs) et en septembre (figues d’automne), ainsi que sur les unités de valorisation de cette filière.

M. Soulaimani a aussi mis en valeur les actions initiées par le ministère de l’agriculture visant le développement de la filière, l’organisation professionnelle et la valorisation de la production, l’élargissement des superficies implantées, le renforcement de la compétitivité des producteurs et l’amélioration du rendement et de la qualité.

Habib El Abboudi, président de la coopérative ‘’Timouras’’ pour les produits locaux a mis en valeur, lui, l’importance de cette filière dans l’économie locale, relevant que sa coopérative, constituée essentiellement de femmes, collecte, conditionne et commercialise tout particulièrement des figues et des olives.

La culture de figuier à Taounate, qui couvre une superficie totale de 22.000 ha, prend de plus en plus de l’ampleur au Maroc, depuis le lancement du Plan Maroc Vert, en raison du grand potentiel de la province et de sa nature montagneuse favorable à la production des figues.

LR

Voir aussi

Fès Saisie de plus de 74.500 bouteilles d’alcool non conformes

Fès | Saisie de plus de 74.500 bouteilles d’alcool non conformes aux dispositions fiscales et douanières

Les éléments de la Brigade régionale de la police judiciaire de Fès ont saisi, mardi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.