La pastèque

Edellah, la pastèque ou melon d’eau, est originaire d’Afrique. C’est un des plus gros fruits de l’espèce des cucurbitacées au monde; il peut peser entre 3 et 12 kilos. Au Maroc, nous trouvons sur le marché en abondance deux types de pastèques, la «Sugar baby» dont la peau est vert foncé, la chair rouge et la «Charleston» à la peau marbrée de forme allongée. Ce fruit, très rafraîchissant et peu calorique, est une bonne source de vitamines C, B1, B6 et de minéraux divers.

Il est par contre bourré en lycopène, un caroténoïde antioxydant aux effets hypocholestérolémiants, mais aussi un anti-cancer de la prostate. Chez nous, on le déguste découpé en petites tranches en croquant la partie rouge. La partie blanche ne se jette pas toujours. En effet, parfois, elle se découpe en bâtonnets et on en fabrique une friandise confite avec du sucre et du colorant rouge ou vert.
Ailleurs, dans le monde, on consomme la pastèque en la découpant en carrés ou en ronds pour l’ajouter aux salades ou aux brochettes de fruits, aux boissons et même aux glaces. L’extrême finesse veut qu’elle se sculpte, se mixe en jus, s’accommode dans des salades salées, dans des sauces de viande. Côté médecine traditionnelle, nos herboristes conseillent à ceux qui souffrent de problèmes d’impuissance, de vessie ou d’hypertension, de boire de la décoction de pépin de pastèque. Actuellement, de récentes recherches scientifiques parlent de citrulline dans la pastèque, un composant qui, semble-il, aurait les mêmes effets que le viagra.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.