Flash Infos

La Jamaïque déterminée à renforcer ses relations de coopération avec le Maroc

La Jamaïque déterminée à renforcer ses relations de coopération avec le Maroc

La Jamaïque est déterminée à renforcer et à approfondir ses relations de coopération avec le Royaume du Maroc, notamment à travers la feuille de route pour la coopération couvrant la période 2020-2022, a affirmé, mercredi à Rabat, la ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur de la Jamaïque, Mme Kamina Johnson Smith.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, Mme Johnson Smith a indiqué que le gouvernement de son pays est reconnaissant pour l’assistance technique offerte par le Maroc durant les trois dernières années, notamment dans le domaine agricole, ajoutant que la Jamaïque veut profiter de l’expérience du Royaume dans le domaine du développement des compétences et de la formation, ainsi que dans le tourisme, la pêche maritime et la lutte contre les changements climatiques.

Les relations des deux pays, basées sur le respect mutuel et la volonté commune de développement et de paix pour les deux peuples, évoluent de façon exponentielle depuis 2016, a fait observer la cheffe de la diplomatie jamaïcaine.

De son côté, M. Bourita a assuré que “ces entretiens ont été l’occasion d’échanger sur les moyens de raffermir nos relations bilatérales et de réaffirmer notre volonté commune de développer davantage ces relations, notamment à travers le renforcement de la coordination multilatérale au service des intérêts des deux pays”.

Depuis 2016, les deux pays ont œuvré au développent de leurs relations avec des résultats probants que le Maroc et la Jamaïque veulent concrétiser à travers des projets dans les secteurs de la formation, du tourisme, du développement durable, de l’agriculture et des énergies renouvelables, a poursuivi M. Bourita.

Le monde d’aujourd’hui impose de grands défis aux pays en voie de développement, a-t-il estimé, relevant que le Maroc et la Jamaïque, en tant que pays disposant d’une diplomatie crédible et active, sont tenus de coordonner davantage au niveau des foras régionaux et internationaux au service de l’ensemble les pays en voie de développement notamment en matière de lutte contre le crime organisé et contre les changements climatiques.

Les deux pays ont conclu à cette occasion une convention qui servira de feuille de route pour la coopération bilatérale pour la période allant de 2020 à 2022.

Avec MAP

Voir aussi

Borrell se félicite de l’initiative marocaine d’accueillir le dialogue inter-libyen

Josep Borrell se félicite de l’initiative marocaine d’accueillir le dialogue inter-libyen

Le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.