Irak Ça ne s’arrête jamais

Le mois de septembre a été l’un des mois les plus sanglants de l’année. Plus de 870 morts. Ces attentats n’ont pas été revendiqués dans l’immédiat mais, depuis plusieurs mois, des groupes liés aux insurgés sunnites d’Al-Qaïda attaquent des lieux fréquentés par la communauté chiite. Ces tout derniers mois, les attentats ont connu une nette augmentation:

la faute, disent les experts, au conflit en Syrie voisine. Des sunnites et des chiites ont quitté l’Irak pour y participer, se battant les uns contre les autres. La dernière attaque d’envergure au Kurdistan avait eu lieu en 2007. Preuve de la contagion, à Erbil, dans le Kurdistan irakien, on est encore sous le choc de l’attentat du 29 septembre. 7 personnes tuées dans cette région par une nouvelle vague d’attentats visant principalement la communauté chiite et 14 véhicules piégés ont explosé dans différents quartiers de Bagdad faisant plus de 50 nouveaux morts en 48 heures.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.