lundi 27 mars 2017

Investissements : Les effets de la nouvelle charte marocaine

Les mesures incitatives engagées par le Maroc, pour encourager les investissements, moderniser le système financier et encourager les énergies renouvelables, devraient donner une nouvelle impulsion au développement économique du pays, selon le think tank anglais, Oxford Business Group (OBG).

Si de nombreux pays dans la région ont enregistré une chute des investissements directs étrangers (IDE) au cours des 5 dernières années, le Maroc affiche des IDE en augmentation de 11% entre 2010 et 2015, ces derniers atteignant 3,6 milliards d’euros, précise  OBG dans une analyse.

La nouvelle charte de l’investissement, qui remplace celle de 1995, a suscité un vif intérêt auprès des entreprises, ajoute la même source.

En effet, au lendemain de l’adoption de la nouvelle chartre, le Maroc a signé 30 contrats d’investissement, d’une valeur totale de 7,5 milliards de dirhams, avec des entreprises étrangères (Royaume-Uni, Canada, Brésil, Chine, Inde et Russie), dont le fabricant britannique de pièces automobiles Delphi et l’industriel canadien Linamar.

HD

Voir aussi

Capital risque : Ce que pèsent les start-ups en Afrique

Selon le résultat de l’étude réalisée par le fonds de capital-risque transatlantique spécialisé dans les technologies de l’information et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.