Imposante manifestation dans le centre de l’Algérie en célébration au 2ème anniversaire du « hirak »

Des milliers de personnes ont défilé, mardi dans la ville de Kherrata relevant de la wilaya de Bejaia (300 km à l’est d’Alger), pour célébrer le 2è anniversaire du hirak, ce mouvement de protestation anti-régime qui a chassé, début 2019, le président Abdelaziz Bouteflika du pouvoir après 20 ans de règne.

Pour marquer ce 2e anniversaire, des milliers de manifestants ont sillonné les rues de la ville, en présence de plusieurs figures de l’opposition comme le président du Rassemblement pour la Culture et de Démocratie (RCD), Mohcine Belabbas ou la présidente de l’Union pour le Changement et le Progrès (UCP), Zoubida Assoul.

Selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, les Algériens ont afflué de partout pour célébrer l’anniversaire du déclenchement de ce mouvement dans cette ville, devenue le berceau du Hirak, avec des manifestations inédites qui ont abouti à la démission, le 2 avril 2019, de l’ancien président Bouteflika.

Ces manifestants ont appelé à la “satisfaction de toutes les revendications de “hirak” pour aboutir à un changement de régime.

Lire aussi
La reconnaissance US de la marocanité du Sahara, une “décision historique” qui renforcera la paix dans la région

Les manifestants ont repris les slogans habituels de hirak en arpentant le principal boulevard de le ville pour réclamer encore et toujours “le changement profond” et le “départ de système tout le système”.

Ils ont scandé aussi des slogans hostiles au pouvoir et demandé satisfaction, sans condition, de toutes les revendications de hirak.

Les manifestants ont de même appelé à la libération des détenus du hirak, en brandissant les portraits de Khaled Drareni, Brahim Laalemi, Rachid Nekkaz.

Pour rappel, le 16 février 2019, un rassemblement spontané avait réuni des milliers de manifestants contre un 5e mandat du président Bouteflika, à Kherrata, la première marche à avoir donné le coup d’envoi de la contestation qui devait ensuite gagner tout le pays.

Dernièrement, des marches et des rassemblements se sont déroulés dans plusieurs régions algériennes, notamment à Alger, Jijel, Laghouat ou en Kabylie, malgré l’interdiction de manifester, pour dénoncer la poursuite des violations des droits de l’Homme et réclamer la dignité et l’instauration d’un régime démocratique.

LR/MAP

Voir aussi

Tunisie,couvre-feu

Covid-19 | Le président tunisien décrète la fin du couvre-feu

Le président tunisien Kaïs Saïed a décidé, vendredi, de lever le couvre-feu nocturne en vigueur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon