Hydrogène Vert | Signature d’un accord entre Le Maroc et l’Allemagne

Hydrogène Vert | Signature d’un accord entre Le Maroc et l’Allemagne

Le Maroc et l’Allemagne ont signé, mercredi à Berlin, un accord relatif au développement du secteur de la production de l’hydrogène vert.

L’accord a été signé par l’ambassadeur du Maroc en Allemagne, Mme Zohour Alaoui et le ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, en présence du ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, la ministre de l’Environnement, Svenja Schulze, la ministre de l’Éducation et de la Recherche, Anja Karliczek, et du secrétaire d’Etat au ministère des Transports et des Infrastructures numériques.

Liant le ministère marocain de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement et le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement, l’accord vise à développer le secteur de la production d’hydrogène vert et à mettre en place des projets de recherche et d’investissement dans l’utilisation de cette matière, source d’énergie écologique.

Deux premiers projets, qui ont déjà été annoncés dans la déclaration d’intention, seront mis en œuvre dans le cadre de la coopération économique entre le Maroc et l’Allemagne.

Il s’agit du projet « Power-to-X » pour la production de l’hydrogène vert proposé par l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) et la mise en place d’une plateforme de recherches sur « Power-to-X », le transfert des connaissances et le renforcement des compétences en partenariat avec l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN).

A cette occasion, Mme Zohour Alaoui a mis l’accent sur l’importance de l’accord pour le Maroc qui jouit, grâce aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, de la confiance et de la crédibilité dans le domaine des énergies renouvelables.

La conclusion de cet accord témoigne des relations excellentes unissant les deux pays sur les plans économique, politique et culturel, a souligné l’ambassadeur dans une déclaration à la MAP, se félicitant du fait que le Maroc est le premier pays qui signe un accord de ce genre avec l’Allemagne juste après la présentation de la stratégie nationale allemande sur l’hydrogène.

Lire aussi
UA | Le Maroc plaide pour la création d’une plateforme d’experts africains de lutte contre les épidémies

L’accord reflète la volonté ferme des deux pays d’aller de l’avant dans le développement des énergies renouvelables et leur engagement en faveur d’un développement économique durable tout en érigeant la préservation de l’environnement en priorité, a relevé la diplomate marocaine.

Eu égard à cette dynamique, le développement du secteur de l’hydrogène vert est prometteur, a-t-elle dit.

« Nous sommes convaincus que l’accord signé avec l’Allemagne est solide et aboutira à des projets concrets », a fait valoir Mme Alaoui, précisant qu’à travers cet accord, le Maroc pourrait mettre en place la première unité de production de l’hydrogène en Afrique.

Dans une déclaration similaire, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, a indiqué que cet accord profitera de la dynamique de développement économique du Maroc, mettant en exergue le Plan Maroc Vert qui a placé le Royaume au premier rang dans ce domaine au niveau africain.

Le cadre de la coopération entre les deux pays comprend un intérêt pour les domaines de l’hydrogène et le méthanol, a-t-il affirmé.

Le Maroc et l’Allemagne sont liés, depuis 2012, par un partenariat énergétique qui accorde un intérêt particulier au secteur des énergies renouvelables comme étant un moteur de coopération économique bilatérale.

Cette plateforme de dialogue institutionnel sur l’énergie a permis un échange fructueux de bonnes pratiques et d’expériences entre les deux pays.

Les projets inclus dans la déclaration d’intention signée ce mercredi constituent l’aboutissement d’une série de projets de coopération énergétique, dont le programme marocain d’énergie solaire.

Auparavant, le ministre allemand de l’Économie, Peter Altmaier, avait présenté la “Stratégie nationale allemande sur l’hydrogène”, d’un coût global de 7 milliards d’euros, dont deux milliards seront alloués à la coopération avec des partenaires internationaux.

Cette stratégie vise à améliorer les conditions-cadres de production et d’utilisation de l’hydrogène, à mettre en place les structures d’approvisionnement nécessaires et à faire avancer la recherche scientifique et les innovations.

LR/MAP

Voir aussi

ZLECAF,Zone de Libre-Echange

ZLECAF | Une impulsion « positive » aux exportations marocaines

Une étude sur l’impact de la Zone de Libre-Echange Continentale africaine (ZLECAf) sur l’économie marocaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon