Flash Infos

HPC | La peur de la contamination réduit le recours aux consultations médicales

HPC | La peur de la contamination réduit le recours aux consultations médicales

Les ménages atteints de maladies chroniques renoncent à 40% aux services de santé, par peur d’être contaminé par le Covid-19, indique le le Haut-commissariat au Plan (HCP).

La peur de la contamination entrave l’accès aux ménages aux soins de santé pour 53% en cas de maladies ordinaires, 61% de vaccination des enfants, 51% de consultations prénatales et postnatales et 64% de services de santé reproductive, précise le HCP dans une enquête sur “l’impact du coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages”.

Sur l’ensemble des ménages ayant un membre ou plus souffrant de maladies chroniques (30%), près de la moitié (48%) n’a pas accédé aux services de santé, 46% en milieu urbain et 53% en milieu rural, souligne la même source, notant que parmi les 29% des ménages concernés par les maladies ordinaires, 40% n’ont pas accédé aux services de santé, 38% en milieu urbain et 44% en milieu rural.

Selon l’enquête, 11% des ménages marocains ont des enfants à vacciner, seuls 36% d’entre eux ont dû renoncer aux services de vaccination.

Parmi les 5% des ménages ayant parmi leurs membres des femmes éligibles aux services des consultations prénatales et postnatales, 30% ont dû renoncer à ces services pendant le confinement sanitaire, 27% en milieu urbain et 33% en milieu rural.

En outre, parmi les 6% des ménages concernés par la santé reproductive, 34% n’ont pas accédé aux services de santé pendant le confinement, 27% en milieu urbain et 39% en milieu rural.

Réalisée du 14 au 23 avril dernier, cette enquête a permis de suivre l’adaptation du mode de vie des ménages sous la contrainte du confinement. Elle a ciblé un échantillon de 2.350 ménages représentatif des différentes couches socio-économiques de la population marocaine selon le milieu de résidence, urbain et rural.

L’enquête a pour objectif d’appréhender, notamment, le niveau d’effectivité du confinement, les connaissances des ménages relatives au Covid-19, les actions prophylactiques, l’approvisionnement domestique en produits de consommation et d’hygiène, les sources de revenu en situation de confinement, l’accès à l’enseignement, l’accès aux services de santé et les réactions psychologiques.

Compte tenu des circonstances du confinement et de l’état d’urgence sanitaire, elle a été réalisée par voie téléphonique en utilisant la méthode de collecte assistée par tablettes.

LR/MAP

Voir aussi

TGR Maroc déficit budgétaire

TGR/ Maroc | Le déficit budgétaire à 43,5 MMDH à fin août

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 43,5 milliards …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.