Homosexualité: Human Rights Watch tance le Maroc

Après la condamnation de six hommes (tous marocains) pour homosexualité, à Fqih Ben Salah, l’ONG Human Rights Watch a tancé le Maroc pour son article 489 du Code pénal criminalisant et punissant tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe.
HWR estime que la criminalisation de l’homosexualité est une violation de droits humains fondamentaux garantis par des conventions auxquelles a adhéré le Maroc,

comme le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui consacre le droit à la protection de la vie privée. HRW réclame ainsi l’abolition des «lois qui établissent une discrimination à l’égard de certaines activités entre adultes consentants pour la seule raison qu’ils sont du même sexe».

Voir aussi

Elections 2021 Maroc,Omar Hilale,ONU,Sahara marocain

Elections du 8 septembre | La lettre de M. Hilale au Conseil de sécurité et au SG distribuée aux 193 Etats membres de l’ONU

Le Secrétariat général des Nations Unies vient de publier, en tant que document officiel du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.