Hammam de Kénitra et femmes nues

La police judiciaire de a déféré, samedi 17 janvier, devant le Procureur du Roi près le de première instance, un lycéen de 18 ans. Il a été surpris dans un à () alors qu’il prenait des photos de femmes . Le lycéen était habillé en djellaba, portait un foulard et avait à la main un sac contenant des produits de beauté. Il est entré dans le et a commencé à prendre des photos des femmes qui se baignaient. Une jeune fille a découvert ses agissements, des femmes ont pu l’arrêter et d’autres ont versé sur lui des seaux d’eau chaude jusqu’à évanouissement.

Des membres de la police préfectorale sont arrivés sur les lieux et ont transporté le jeune à l’hôpital… Malgré son arrestation en flagrant délit, l’accusé a refusé de dévoiler le mot de passe de son téléphone portable, prétendant qu’il appartenait à une lycéenne qui l’avait accompagné au hammam afin de tester son courage et son amour pour elle…. Les policiers ont alors découvert que l’accusé mentait et essayait de faire endosser la responsabilité à une inconnue. Ils ont rendu visite à la famille du mis en cause. La mère les a informés que la djellaba était la sienne et que le sac appartenait à sa fille. Le lycéen est revenu sur ses premières déclarations et a reconnu les faits. Il a expliqué qu’il avait pris des photos de femmes pour ensuite les regarder, sans intention de les utiliser pour faire chanter ses ou à des fins pornographiques et commerciales. Et il a bien sûr dévoilé aux policiers le mot de passe de son téléphone !

Lire aussi
Ensemble pour un Maroc plus tolérant !

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...