Grève des pharmaciens : Les Casablancais pénalisés

Grève des pharmaciens : Les Casablancais pénalisés

Les pharmaciens de la métropole ont fait grève et tenu un sit-in devant les locaux du Syndicat des pharmaciens de Casablanca, le 7 mars 2017. Ils ont réclamé une  réorganisation du secteur et l’exécution des sanctions relatives aux violations de la réglementation. Oualid Amri, président de ce syndicat, a expliqué qu’il était temps de s’insurger contre «l’impunité dont bénéficient certains pharmaciens non respectueux des horaires d’ouverture, de fermeture et du tour de garde édictés par l’Arrêté préfectoral en vigueur, conformément à l’article III de la loi 17-04». En raison du manque de communication, nombreux étaient les citoyens qui ont gravement été pénalisés par l’indisponibilité des médicaments due à cette grève.

ML

Voir aussi

Cellule terroriste démantelée le 10 septembre

Cellule terroriste démantelée le 10 sept | 5 individus déférés devant le juge d’instruction

Cinq individus, interpellés le 10 septembre par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) pour implication …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.