Essaouira | Réunion de coordination sur le projet du « Parc éolien de Jbel Lahdid-270 MW »

Essaouira,Parc éolien de Jbel Lahdid,énergies renouvelables

Les préparatifs pour le prochain lancement du projet du « Parc éolien de Jbel Lahdid-270 MW » dans la province d’Essaouira ont été au centre d’une réunion de coordination, tenue mercredi au siège de la préfecture, avec les différents partenaires, publics et privés, et des services concernés par ce projet qui constitue une pièce maîtresse des projets d’énergies renouvelables dans le Royaume.

Cette rencontre, tenue en présence notamment du gouverneur de la province, M. Adil El Maliki, des autorités locales et des présidents des communes rurales concernées, a été l’occasion pour faire le point sur les préparatifs et les différentes phases du projet, ainsi que sur les mesures proactives à entreprendre sur tous les plans, notamment logistique, pour l’implémentation de ce grand chantier, en perspective du lancement dans les meilleures conditions de ce projet phare, à même de faire de la province une plateforme incontournable de production de l’énergie propre au niveau national.

Ce parc éolien, dont la réalisation nécessitera un investissement de près de 3 milliards de dirhams, génèrera 270 MW grâce à une cinquantaine de turbines, alors que le productible énergétique de ce projet, qui permettra la création de 300 à 400 emplois directs pendant la construction et plus de 20 emplois directs pendant la phase de l’exploitation, s’élève à 900 GWH/an.

Ce projet d’envergure, qui fait partie du programme d’équipement de l’ONEE en moyens de production électrique, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Vision Royale visant à garantir la sécurisation de l’approvisionnement énergétique du Royaume, notamment celle à base d’énergie renouvelable.

S’exprimant à cette occasion, M. El Maliki a souligné que les préparatifs pour le lancement de ce projet phare vont bon train et dans le respect strict des délais et de l’agenda fixés, ajoutant que « tous les voyants sont au vert » concernant ce chantier écologique par excellence.

Et le gouverneur d’enchaîner que les autorités provinciales et locales ainsi que l’ensemble des parties prenantes demeurent mobilisées et veillent à réunir les conditions optimales et à prendre les mesures nécessaires pour le lancement des travaux, qui requièrent toute une logistique et une infrastructure déjà en place.

Le gouverneur n’a pas manqué de mettre en avant l’apport important de ce projet sur les plans socioéconomique et écologique, notamment en termes de création d’emplois au profit des populations locales et de production d’énergie propre, en tant que composante importante de la stratégie énergétique du Royaume qui a fait de la question de la transition énergétique un choix national, mettant en relief la contribution de ce projet au renforcement de l’attractivité de la province en termes d’investissements.

Il a, dans la foulée, invité les différents intervenants et parties concernées à poursuivre leurs efforts afin que ce projet voit le jour, soulignant que la construction de ce parc éolien vient conforter la dynamique de développement socioéconomique que connaît la province.

Lire aussi
Béni Mellal | Partenariat de la nouvelle génération pour la nouvelle marche marocaine de l’école de la diversité

Pour sa part, Mme Loubna Farabi, directrice Projets et Programme production à l’ONEE (Branche Electricité), a expliqué que ce projet, qui contribuera à l’augmentation à 5GW de la capacité installée en éolien au Maroc à l’horizon 2030, est développé dans le cadre de la production de l’électricité dans la mesure où l’ONEE/MASEN vont conclure un contrat d’achat de l’électricité avec une société de projet, constituée de partenaires publics et privés.

Le projet fait également l’objet d’un financement de bailleurs de fonds internationaux et d’une étude d’impact environnemental et social ainsi que du respect de l’ensemble des deadlines et pratiques internationales en termes de préservation de l’environnement.

Le lancement effectif des travaux est prévu pour la semaine prochaine, a-t-elle annoncé, précisant que le délai de réalisation est de 25 à 26 mois et la mise en service globale du parc est attendue en 2023.

Pour ce qui est de l’infrastructure, l’ONEE a réalisé une ligne d’évacuation de 115 km depuis une année, a-t-elle rappelé, ajoutant que tout le foncier est mobilisé et les autorisations nécessaires, dans ce sens, sont disponibles.

Ce projet vient s’ajouter à celui d’Amgdoul, mis en service en 2007, ce qui portera la capacité installée en énergie éolienne de la province d’Essaouira à plus de 300 MW, a-t-elle fait constater avant de conclure que cette capacité dépasse largement, en termes de consommation, les besoins de la province, ce qui fait de cette partie du territoire national une région 100% alimentée en énergie renouvelable.

De son côté, le directeur provincial de l’ONEE (branche électricité), M. Hicham Khallou, a saisi l’occasion pour saluer l’ensemble des intervenants (partenaires, autorités et élus) pour leurs efforts inlassables en vue de garantir le lancement de manière fluide de ce projet qui constitue, sans nul doute, une véritable valeur ajoutée pour la province d’Essaouira.

Lui emboitant le pas, le directeur provincial des Eaux et Forêts et de la lutte contre la désertification, M. Abdelali Oumouhab, a indiqué que ce projet, qui sera réalisé sur une superficie dont la majorité écrasante relève du domaine forestier, est de nature à contribuer au rayonnement de la province d’Essaouira, compte tenu de l’importance de la production de l’énergie propre actuellement à l’échelle mondiale.

Cette ferme éolienne d’Essaouira-270 MW fait partie du programme éolien Intégré 850 MW qui est composé de plusieurs parcs éoliens situés entre les régions sud et nord du Royaume disposant d’un potentiel éolien important.

Ces parcs éoliens du Programme sont développés dans le cadre de la production privée d’électricité (IPP) et du partenariat public-privé (PPP).

LR/MAP

Voir aussi

Aït Baamrane,intégrité territoriale,Indépendance du Maroc

Le soulèvement des Aït Baamrane, un événement historique décisif dans le parachèvement de l’intégrité territoriale

Le peuple marocain et la famille de la Résistance et des anciens membres de l’armée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon