mercredi 20 novembre 2019

Dyalna : Oui, une autre façon de consommer est possible au Maroc

Dyalna s’est inspirée de l’initiative «C’est qui le patron ?», lancée en France en 2016    

Les consommateurs Marocains ont le droit d’être acteurs de leur consommation. Après des expériences réussies en France, en Belgique, en Espagne, en Allemagne, en Italie, en Grèce et en Angleterre, la marque «C’est qui le patron?» est en phase de lancement au Maroc, sous le nom de marque Dyalna.

A cette occasion, une conférence de presse s’est tenue vendredi 18 octobre 2019, à Marrakech, en présence de Nawal Slamti. Dans son propos introductif, la fondatrice de Dyalna a indiqué que ce concept va révolutionner les habitudes alimentaires des Marocains. Ce nouveau concept fonctionne selon un principe simple qui consiste à impliquer le consommateur dans la réalisation collective d’un cahier des charges de fabrication d’un produit, à le produire selon les normes définies et à le commercialiser au juste prix.

Dyalna, c’est du concret!

Comme expliqué par la fondatrice de Dyalna, la première étape de lancement de cette nouvelle marque au Maroc, consistera d’abord à déterminer les produits à fabriquer sous ce label. La priorité sera donnée à trois produits de grande consommation à savoir le lait, l’huile d’olive et le fromage portion. Ces trois produits seront créés à partir d’un vote sur la plateforme (www.markatelmoustahlik.ma). Une fois le premier produit choisi par les consommateurs, une phase de recherche de partenaires pourra alors commencer. Après plusieurs échanges, un maximum de dix thèmes sera identifié et proposé aux membres de la communauté Dyalna. Le consommateur aura aussi la possibilité de participer, à la  définition du niveau de rémunération qui lui paraît juste pour le producteur. Il pourra aussi décider d’améliorer les conditions de production de produits agroalimentaires dans le respect des normes environnementales mondialement connues.

Pour assurer un meilleur contrôle du respect des cahiers des charges par les producteurs partenaires de la marque Dyalna, deux process complémentaires sont mis en place. En premier lieu, il sera procédé au recrutement d’un bureau de contrôle international qui aura pour mission d’effectuer régulièrement des contrôles qualité sur les produits fabriqués, et de veiller au respect scrupuleux des termes du cahier des charges. Deuxièmement, l’organisation de visites sur sites où, à chaque fois, un groupe de consommateurs sera invité à accompagner l’équipe Dyalna pour visualiser le process de production et échanger avec les différents acteurs de la chaine de Produit. «Ces deux process sont à même de garantir l’indépendance de la Marque vis-à-vis de ses producteurs», précise Nawal Slamti. La traçabilité totale sur la fabrication et la composition des produits est assurée par des bureaux de contrôle indépendants, mais aussi par la communauté Dyalna, ce qui garantit la constance et la durabilité de la qualité produit. 

Comment faire partie de la communauté Dyalna? 

Pour rejoindre la communauté Dyalna, il suffit de s’inscrire sur (www.markatelmoustahlik.ma) ou (www.lamarqueduconsommateur.ma). «Les votes sont ouverts pour désigner le top 3 des produits à créer. Nous voulons un maximum de votes», souligne confiante Nawal Slamti. A ce titre, les produits les plus votés aujourd’hui sont le lait, l’huile d’olive, le fromage portion, le beurre, le thé, les œufs et la farine. D’ailleurs, l’équipe Dyalna est en cours de prospection de producteurs partenaires afin de pouvoir proposer un questionnaire produit dans les meilleurs délais sur la plateforme. Pour l’heure, un premier questionnaire a déjà été réalisé sur le lait. Il est prêt à être évalué pour chaque critère avant de pouvoir le proposer en ligne. Cette ultime étape, qui plus est pour un premier produit de grande consommation, prendra le temps nécessaire pour assurer d’une part la traçabilité de chaque critère et d’autre part, être accompagné par le partenaire qui aura fait le choix de soutenir cette initiative citoyenne.  

En définitive et comme souligné par Nawal Slamti, Dyalna est une initiative citoyenne qui aura besoin de temps pour s’inscrire dans les mœurs de consommation des Marocains. Les résultats actuels donnent, toutefois, des prémices quant à sa réussite.

Mohcine Lourhzal

3 Question à…

Nawal Slamti, fondatrice de la marque Dyalna

«Les Marocains ont le droit de connaître la provenance des produits qu’ils consomment».

Nawal Slamti, fondatrice de Dyalna

Dyalna est un concept nouveau au Maroc. Pouvez-vous nous en dire plus?

Dyalna est une initiative positive et citoyenne dans la mesure où elle nous concerne tous en tant que consommateurs. J’estime que les Marocains ont le droit de connaître la provenance des produits qu’ils consomment. Dyalna donne la possibilité de devenir acteur de sa consommation. Son concept repose sur la fabrication de produits de grande consommation selon un cahier des charges conçu par les consommateurs collectivement.

Avez-vous reçu des échos positifs de la part des consommateurs marocains?

Je tiens d’abord à souligner que la réussite de cette initiative est tributaire de la contribution des partenaires agroalimentaires et agroindustriels. Agriculteurs, éleveurs, producteurs et distributeurs, sont invités à prêter main forte pour que Dyalna devienne une success story marocaine, comme l’a été en France, le concept «C’est qui le patron?». D’ailleurs, nous sommes en cours de prospection de partenaires potentiels prêts à nous apporter tout le soutien nécessaire pour la réussite de ce nouveau concept novateur. 

Une communication efficace est indispensable à la réussite de tout nouveau projet. Quelles sont les démarches que vous entreprenez pour sensibiliser les Marocains à consommer les produits labellisés Dyalna.

Nous avons mis en place des plateformes web dédiées aux personnes intéressées de rejoindre la communauté Dyalna. Dans ce cadre, je souhaiterais souligner qu’il est possible de s’inscrire sur les sites «www.markatelmoustahlik.ma» ou «www.lamarqueduconsommateur.ma». Actuellement, les votes sont ouverts pour désigner les produits les plus consommés par les Marocains. Donc, allez-y, votez massivement. Je précise que Dyalna est également à suivre sur Facebook, Twitter et Instagram. Nous sommes agréablement surpris par l’intérêt de la communauté au niveau des réseaux sociaux, nous sommes aujourd’hui en phase de conception des cahiers de charges des différents produits choisis par les consommateurs eux-mêmes.

Propos recueillis par ML

Voir aussi

Agressions et vols en pleine rue : La peur s’empare des Marocains

Une jeune femme, victime d’une agression au sabre, à Marrakech,  en novembre 2018. Pas un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.