Flash Infos

COVID-19 | Les essais d’innovation au Maroc durant la crise sanitaire

COVID-19 | Les essais d’innovation au Maroc durant la crise sanitaire

La crise de coronavirus révèle un sens élevé d’adhésion de tout le tissu industriel marocain, ainsi que des centres de recherches relevant des universités, dans l’objectif de mettre en place des outils innovants pour faire face à cette pandémie.

Ci après une chronologie des essais d’innovation :

23 mars 2020

– La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), à travers sa commission “Startups et Transformation digitale”, en partenariat avec l’Association Moroccan Start-up Ecosystem Catalysts (MSEC), mobilise l’ensemble des startups marocaines dans une initiative citoyenne baptisée “SolidariTECH”, pour accompagner l’élan de solidarité nationale face à la pandémie du COVID-19.

29 mars 2020

– Le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique lance un programme de soutien au profit des TPME investissant dans la fabrication de produits et équipements utilisés contre cette pandémie.

30 mars 2020

– Le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE) lance la campagne #s’entraider_pour_aider, en dédiant la plateforme Wuluj à la collecte de fonds au profit des associations et startups innovantes à fort impact social dans le but de les aider à implémenter des solutions concrètes face à la crise sanitaire du Coronavirus (COVID-19).

1er avril 2020

– Les étudiants de l’Ecole Marocaine des Sciences de l’Ingénieur (EMSI) proposent trois inventions scientifiques médicales, intitulés “African Saviour”, “Digital System Medical Respiratory” et “Moroccan electronic Perspection (MeP)”, pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

4 avril 2020

– L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Benguérir contribue au développement et à la conception d’un respirateur artificiel 100% marocain destiné aux malades atteints du nouveau coronavirus (Covid-19), ainsi que d’un appareil de mesure de la température.

7 avril 2020

– L’Université Internationale de Rabat (UIR) se mobilise pour :
La confection de masques visières de protection au profit du personnel soignant des hôpitaux de la région de Rabat,
La confection de masques FFP (Pièce faciale filtrante) plus durable et destinés à remplacer les masques jetables à durée d’utilisation limitée,
La mise en place un masque à pression positive,
Une validation des connecteurs adaptatifs aux masques Decathlon “Easybreath” ,
Des raccords à respirateurs : une proposition d’un raccord permettant de connecter 4 patients sur un seul respirateur.

– Vivo Energy, société de distribution de carburants et de gaz, apporte son soutien à la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI) pour participer à la production d’un respirateur intelligent automatisé pour la réanimation.

– L’usine de la Société d’Etude et de Réalisations Mécaniques de Précision (SERMP) est réorganisée pour contribuer à la fabrication de respirateurs artificiels 100% marocains, destinés aux malades atteints du nouveau coronavirus (Covid-19).

8 avril 2020

– Une équipe du groupe OCP à Jorf Lasfar développe un gel hydroalcoolique à usage interne.

– L’Université Internationale de Rabat (UIR) met en place un équipement de drones par haut-parleurs destinés à sensibiliser la population au sujet de cette pandémie.

9 avril

– Phosboucraa, filiale du groupe OCP, met à la disposition des structures hospitalières de la ville de Laâyoune du matériel respiratoire “made in Morocco”.

Les bénévoles d’Act4Community Phosboucraa, un programme OCP qui encourage la prise d’initiative citoyenne, ont ainsi conçu et fabriqué des raccords en “Y” à destination des hôpitaux de Laâyoune, dont 30 sont déjà livrés et 30 autres en cours de fabrication.

Des collaborateurs ont conçu des équipements de protection faciale, dont certaines pièces ont été imprimées en 3D.

13 avril 2020

– Une équipe de chercheurs relevant de l’Université Mohammed Premier (UMP) d’Oujda fabrique des visières protectrices imprimées en 3D, à destination du personnel médical chargé des cas touchés par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

14 avril

– La cité de l’innovation adossée à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès se lance dans la conception et la fabrication de visières de protection imprimées en 3D, destinées au personnel médical du Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II, pour les assister dans leur lutte contre le nouveau coronavirus.

– La start-up STM Loop, qui œuvre dans la recherche dans le domaine du transport, conçoit en collaboration avec ses partenaires, un respirateur mécanique visant à aider les médecins dans le traitement des patients atteints du coronavirus.

15 avril 2020
– La société Prime Tech développe la cabine de désinfection Safe Tube, une innovation 100% marocaine conçue pour répondre aux conditions d’hygiène nécessaires pour endiguer l’épidémie du coronavirus.

– Trois lauréats de la Faculté des sciences et techniques d’Al Hoceima lancent une initiative pour le développement de produits désinfectants pour la lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

16 avril 2020

– La startup Farasha Systems, propose de monter une unité de production de drones spécialisés pour diverses applications, notamment des drones de pulvérisation de produits sanitaires désinfectants.

17 avril 2020

– L’entreprise “Energie Création”, active à Benguérir, réussit la conception du prototype d’un passage de désinfection avec l’utilisation de matériaux locaux.

21 avril 2020

– Une équipe de l’OCP au site Gantour à Youssoufia développe un protecteur facial, ainsi que la conception et la fabrication d’un nouveau modèle de protecteurs faciaux, en partenariat avec la “Act School”, caractérisés par la légèreté du poids, la flexibilité d’utilisation à plusieurs reprises et l’efficacité pour assurer la protection des usagers.

Avec MAP

Voir aussi

Situation épidémiologique Khalid Ait Taleb appelle à dupliquer l’expérience de Fès-Meknès

Situation épidémiologique | Khalid Ait Taleb appelle à dupliquer l’expérience de Fès-Meknès

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a appelé, mercredi à Fès, à dupliquer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.