Corruption : Transparency contre le projet de loi

Transparency Maroc s’élève contre la dernière version du projet de loi relative à l’Instance nationale de probité, de prévention et de lutte contre la corruption, publiée sur le site du Secrétariat général du gouvernement. L’organisation plaide pour son retrait.

Pour cette organisation, ce projet de loi est en «net recul par rapport aux dispositions constitutionnelles et aux engagements officiels quant aux missions de la nouvelle instance, son indépendance, ses pouvoirs d’investigation et son efficacité». Et d’ajouter que ce projet est «en rupture même avec la première version proposée par le gouvernement et publiée par ses soins sur le site du SGG, en septembre 2012».

Voir aussi

RNI,chef de gouvernement maroc,Aziz Akhannouch

Des consultations seront engagées avec les partis pour la formation d’une majorité cohérente et homogène

Des consultations seront engagées avec les partis pour la formation d’une majorité cohérente, homogène et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.