Casablanca : Le drame de l’hôtel Lincoln

Hotel lincoln casablanca ferme depuis 1989

A l’intérieur de l’hôtel Lincoln, un effondrement s’est produit dans la nuit du 8 février 2015.

Une dalle détériorée de l’immeuble Bessonneau dit Hôtel Lincoln, fermé en 1989, s’est effondrée causant la mort d’une personne. Il s’agit d’un jeune originaire d’Essaouira qui avait trouvé refuge au Lincoln depuis une dizaine d’années, à l’instar de beaucoup de sans domicile fixe (SDF) dans le quartier.
Il faut dire que l’immeuble en question a été inscrit en 2000 au répertoire du patrimoine national. Compte tenu de son intérêt patrimonial, il va enfin se refaire une beauté.
L’Agence Urbaine de Casablanca (AUC) a été chargée de réaliser un projet de réaménagement et de rénovation de l’Hôtel, avec sauvegarde de la façade et de procéder à cette fin à une expropriation pour cause d’utilité publique.

D’ailleurs, la phase judiciaire d’expropriation se trouve actuellement à son stade final et doit arrêter définitivement le montant d’indemnisation au profit de l’exproprié et statuer aussi sur les demandes d’indemnisation nouvellement introduites par des requérants prétendant détenir des fonds de commerce dépendant de l’immeuble en question.
Parallèlement à l’action judiciaire, l’AUC a entrepris une série s’actions, notamment la réalisation d’un diagnostic technique par un bureau d’études spécialisé pour confirmer que la façade peut être préservée, la réalisation des études architecturales et l’obtention d’une autorisation de mise en place d’un dispositif de sécurité.

Anas Hassy

Voir aussi

Digital Innovation Lab

Recherche et innovation | RAM et l’UM6P créent le « Digital Innovation Lab »

Co-développer et de déployer des projets innovants à forte valeur ajoutée à partir de problématiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.