Camps de Tindouf : «Les jeunes du changement»

Camps tindouf Sahara

Après avoir hissé des dizaines de drapeaux marocains dans les camps de Tindouf, les viennent de rendre public un communiqué via Youtube pour dénoncer les pratiques des dirigeants séparatistes. Leur mouvement, qui s’est fait appeler «les Jeunes du changement» désavoue «les manœuvres du chef de la sécurité des camps, le dénommé «» (Brahim Biadillah) et de ses bandes criminelles et les accusations infondées qu’il porte à l’endroit des jeunes afin de salir leur réputation et d’attenter au bien-fondé de leurs messages».

Dans la vidéo, un jeune homme masqué, accompagné de trois autres protestataires, annonce la création de plusieurs sections des «Jeunes du changement» dans l’ensemble des camps de Tindouf, en vue de «faire face à la corruption» qui y prolifère et «au despotisme des dirigeants du », ainsi que pour «sensibiliser les à leurs droits en tant que réfugiés. Le mouvement des «Jeunes du changement» a affirmé qu’il ne connaîtra de trêve que lorsque les dirigeants du arrêteront d’exploiter les dans tous les domaines et cesseront en particulier le harcèlement sexuel qu’ils infligent aux femmes sahraouies. Il a également rapporté que de nombreux , dont des , des policiers et des gendarmes, ont rejoint les «Jeunes du changement» en dépit du climat de terreur qui règne dans les camps pour lutter contre la direction corrompue du qui s’enrichit sur le dos des séquestrés des camps de la honte.

L’Observatoire Wafasalaf : Quelles vacances ressemblent aux Marocains?

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Sénégal,Maroc,coopération

Le Sénégal animé d’une volonté de redynamiser les relations de coopération avec le Maroc

La ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mme Aïssata Tall Sall, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...