jeudi 17 août 2017

Egypte : L’appel à l’armée

Un peu plus d’un Egyptien sur deux approuve l’action du maréchal Abdel Fattah al Sissi, selon un sondage à cinq jours de l’élection présidentielle dont il est le grand favori, ce qu’a confirmé le vote. Les partisans de l’ancien ministre de la Défense le présentent comme l’homme à poigne dont le pays a besoin pour sortir de l’impasse politique.

Il doit cependant faire face à la forte hostilité des islamistes qui le considèrent comme le maître d’œuvre de la chute, en juillet dernier, du président Mohamed Morsi issu des Frères musulmans.
Depuis le renversement de Mohamed Morsi, des centaines de ses partisans ont été tués et des milliers d’autres emprisonnés. Fin avril, près de 700 partisans de la confrérie ont été condamnés à mort. Le centre de recherches (Pew Research Center, basé à Washington) estime que les Egyptiens sont fatigués des troubles qui agitent le pays depuis le renversement de Hosni Moubarak en février 2011 et préfèreraient désormais un gouvernement stable à un gouvernement démocratique.
Malgré son interdiction, 38% des Egyptiens interrogés ont une opinion favorable du mouvement islamiste. Ils étaient 63% dans une précédente enquête réalisée par Pew en 2013.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.