Flash Infos

Baromètre CIAN 2019 : Le Maroc, la Tunisie et Maurice en tête du classement

Baromètre CIAN 2019 : Le Maroc, la Tunisie et Maurice en tête du classement

Le Maroc, la Tunisie et Maurice figurent en tête du classement du Baromètre CIAN 2019 sur le climat des affaires en Afrique, dévoilé ce vendredi à Paris à l’occasion du Forum Afrique 2020 dédié aux investisseurs en Afrique. 

Chaque année le CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique) réalise une enquête auprès des entreprises étrangères implantées en Afrique sur les perspectives de leur activité, leur appréciation du climat des affaires et si elles prévoient de nouveaux investissements.

Ce baromètre, qui permet de mesurer les progrès et les fragilités des différents pays, est un outil de référence pour les investisseurs et les décideurs.

Conformément à ce baromètre CIAN 2019, le Maroc obtient la note de 3,1 sur 5, la Tunisie 3,6 et Maurice 3,8. A titre de comparaison, l’Afrique du Sud obtient la note de 3 sur cinq, l’Algérie 2,8 et l’Egypte 2,6.

Sur 37 pays africains étudiés, seize ont obtenu un score égal ou supérieur à la moyenne. Il s’agit de Maurice, Tunisie, Maroc, Ouganda, Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Kenya, Ghana, Egypte, Sénégal, Togo, Côte d’Ivoire, Liberia, Cameroun et Mozambique.

D’autres pays affichent une note en dessous de la moyenne comme la Mauritanie, le Nigeria, le Soudan, l’Angola, le Burundi, Djibouti, l’Ethiopie, le Niger, le Gabon, les Comores, le Burkina Faso, la Guinée Equatoriale, la Tanzanie, la Guinée, le Mali, Madagascar, le Congo-Brazaville, la RCA, la Sierra Leone, la RDC-Kinshasa et le Tchad.

Le baromètre CIAN relève par ailleurs la complexité de la réalité africaine, affirmant que les chefs d’entreprise continuent d’attendre plus de l’environnement économique fiscal et social des pays africains.

Ainsi la note globale d’appréciation du climat des affaires pour le continent s’établit à 2,5 au même niveau que l’année précédente. Dans cet ensemble, l’Afrique du Nord obtient la meilleure note du continent (2,9) et l’Afrique Centrale la moins bonne (2).

Sur les 37 pays étudiés, 16 obtiennent une note supérieure ou égale à cette moyenne d’ensemble. Comme l’année dernière, c’est le cas de tous les pays d’Afrique du Nord sauf la Mauritanie (La Libye n’est pas étudiée), 6 pays sur 10 d’Afrique de l’Ouest et la moitié des pays de la zone AAOOI (Afrique Australe Orientale et Océan Indien) étudiés.

Dans la région de l’Afrique centrale le Cameroun et l’unique pays à se situer au-dessus de la moyenne.

Sur la totalité du panel, Maurice et la Tunisie suivies du Maroc arrivent en tête, talonnés par l’Ouganda et l’Afrique du Sud, toujours selon ce baromètre.

Commentant les résultats de ce Baromètre, Sandrine Sorieul, Directrice générale du CIAN a déclaré à la MAP que “le Maroc est toujours dans les pays de tête du Baromètre CIAN, et ce depuis plusieurs années”. Le Maroc est très bien noté sur les critères des infrastructures, du service bancaire et financier, mais certains points sont à améliorer comme la fluidité de l’administration et la lutte contre la corruption, une problématique qui se pose à l’ensemble des pays africains, a-t-elle ajouté.

Le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN), rassemble et accompagne dans leur déploiement l’essentiel des sociétés françaises investies sur le continent africain. Ses membres réalisent 80 pc du volume d’affaires français avec l’Afrique, estimé à 60 milliards d’Euros.

Le Forum Afrique 2020, organisé par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI-Paris-Île-de-France), le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) et le Moniteur du commerce international (MOCI), a réuni une importante communauté des affaires françaises et africaines pour réfléchir ensemble sur les enjeux du libre-échange en Afrique dans la perspective de la mise en place de la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Le Maroc a été représenté à cet événement économique notamment par Casablanca Finance City Authority (CFCA).

Avec MAP

Voir aussi

Soutien De La Berd à L’agro Industrie Marocaine

Soutien de la BERD à l’agro-industrie marocaine

La Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a octroyé un prêt de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.