Flash Infos

Attention! La fellation est cancérigène

Celles qui s’adonnent à la fellation doivent faire attention. Cette pratique sexuelle est, selon des recherches scientifiques récentes, responsable des cancers qui affectent la cavité buccale. Cités par la presse française, les auteurs de cette recherche ont souligné que «plusieurs recherches montrent un accroissement de la fréquence des cancers oropharyngés avec une proportion croissante de ces tumeurs résultant d’une infection de papillomavirus humains chez des sujets devenus sexuellement actifs, très jeunes et ayant eu de multiples partenaires». Sans pour autant définir véritablement l’étiologie de ces cancers, ces chercheurs ont avancé que les changements de pratiques sexuelles ces dernières décennies, à savoir l’accroissement des relations bucco-génitales, et du nombre de partenaires semblent être «les principales causes». Et ce n’est pas tout: même le fait d’embrasser en usant de sa langue serait l’une des causes des cancers de la cavité buccale. Ce constat a été révélé par une étude menée auprès d’étudiants américains. «Nous observons ainsi une lente épidémie de cancers de la voie buccale, aux Etats-Unis et dans des pays d’Europe du nord, provoqués par des papillomavirus transmis sexuellement», tentent d’expliquer les chercheurs. La thèse des scientifiques risque d’être probable puisque le Centre International de la recherche sur le cancer a reconnu les papillomavirus comme étant un facteur de risque des cancers oropharyngés. Cela sans oublier le tabagisme et la consommation d’alcool, qui sont d’ailleurs classés parmi les causes traditionnelles. Alors, pas de créativité en matière de sexe!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.