Arrestation à Casablanca de quatre Subsahariens soupçonnés de séquestration, d’extorsion et de coups et blessures

Arrestation à Casablanca de quatre Subsahariens soupçonnés de séquestration, d’extorsion et de coups et blessures

La brigade de la police judiciaire du District de sûreté d’Al Fida Mers Sultan à Casablanca a procédé, lundi, à l’interpellation de quatre ressortissants de pays subsahariens résidant de manière illégale au Maroc pour leur implication présumée dans une affaire de séquestration, d’extorsion et de coups et blessures prémédités à l’aide de l’arme blanche.

Les services de sûreté de Casablanca ont immédiatement réagi à une vidéo relayée sur les applications de messagerie instantanée mobiles montrant des individus originaires de pays subsahariens infligeant des coups et blessures à l’encontre de l’un de leurs compatriotes à l’aide d’outils tranchants et d’autres contondants, ainsi que d’une bouteille en verre, indique jeudi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les recherches et investigations ont permis d’arrêter les quatre mis en cause impliqués dans cet acte criminel et de déterminer l’endroit où se trouve la victime qui portait des blessures et des brûlures de différents degrés, précise le communiqué, notant que selon les premiers éléments de l’enquête, cet acte criminel serait lié à une promesse non tenue de la victime d’assurer aux prévenus la médiation pour leur permettre d’immigrer d’une manière illégale en Europe.

Casablanca : Arrestation d’un Subsaharien pour une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort

Tous les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les circonstances de cette affaire et d’identifier les complices dans ces actes criminels, souligne la même source.

Avec MAP

Voir aussi

CCME,Parlement européen,Maroc

Le CCME condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen vis-à-vis du Maroc

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a condamné vigoureusement la résolution du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...