Apple prévoit de ralentir le recrutement et les dépenses de certaines équipes en 2023

US Bloomberg,Apple,Bank of America,crise financière,apple store

Face au spectre d’un ralentissement de l’activité économique, exacerbé par une inflation persistante, la multinationale américaine compte restreindre ses opérations d’embauche et ses dépenses au titre de 2023, rapporte l’agence .

Citant des sources proches du dossier, l’agence de presse indique que cette décision s’explique par l’attitude prudente que le géant américain désormais adopte dans une conjoncture économique incertaine.

Les changements prévus n’affecteront pas toutes les équipes, indique la même source, relevant toutefois que la décision d’ n’aura aucune incidence sur le calendrier de lancement de produits en 2023, qui prévoit aussi un masque de réalité virtuelle.

Avant le déclenchement de la pandémie de en 2020, l’entreprise américaine avait réduit ses embauches après que les ventes d’iPhone ont manqué les attentes en et dans d’autres parties du monde. En avril dernier, elle a également ralenti l’embauche de certains postes dans les magasins de détail .

Apple employait 154.00 salariés dans le monde à fin 2021, en hausse de près de 5% par rapport à 2020.

Lire aussi
La France taxera les géants du numérique dès le 1er janvier 2019

Bloomberg rapporte en citant une étude réalisée par , que la croissance mondiale et les attentes en matière de bénéfices ont chuté à un niveau historiquement bas, tandis que les attentes en matière de récession étaient à leur plus haut niveau depuis le ralentissement alimenté par la pandémie en mai 2020.

L’étude fait ressortir que les investisseurs ont réduit leur exposition aux actifs à risque à des niveaux jamais vus même pendant la crise financière mondiale de 2008, ce qui représente, selon l’agence de presse, le signe d’une capitulation totale dans un contexte économique “catastrophique”.

Un net 58% des gestionnaires de fonds ont déclaré qu’ils prenaient des risques inférieurs à la normale, un record qui a dépassé les niveaux de crise financière mondiale de l’enquête.

L’enquête de a été réalisée auprès de 259 participants avec 722 milliards de dollars sous gestion au cours de la semaine du 15 juillet courant.

LR/

Voir aussi

Costa Rica,Rodrigo Chaves,Maroc

Le Président de Costa Rica salue le leadership “très fort” de SM le Roi

Le président de Costa Rica, Rodrigo Chaves, a salué « le leadership très fort de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...