Adieu Bouzoubaâ, maître du Malhoun

Haj Mohamed Bouzoubaâ, un grand maître de l’art du Malhoun, est décédé mercredi 21 janvier à Fès des suites d’une longue maladie. L’artiste, qui nous a quittés à l’âge de 75 ans, a été inhumé au cimetière Lakbab à Fès. Né le 20 août 1939, le défunt était une grande figure de l’art du Malhoun au Maroc. Illustre représentant de cet art musical authentique, il a enrichi le répertoire de la radio de Fès avec plus de 170 chansons et kassaides. Il a exercé également comme maître de musique au Conservatoire de musique de Fès.

Voir aussi

Courage, Hatim : «Bi chifae l3ajel»

On voulait à tout prix croire que c’était juste une rumeur. Mais l’information a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.