lundi 23 septembre 2019

Partenariat Chine/Afrique : Le Maroc insiste à Addis-Abeba sur l’interdépendance entre Paix-Sécurité et développement

Le Maroc a insisté, lundi à Addis-Abeba, sur l’interdépendance entre Paix-Sécurité et Développement dans le cadre du Partenariat entre la Chine et l’Afrique.

Intervenant lors d’un séminaire en tant que président du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Maroc auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, a appelé à la mise en œuvre du Plan d’action de Pékin 2019-2021 et des initiatives majeures du forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), en tant que moyen de consolidation du développement, de la paix et de la sécurité en Afrique, à travers un partenariat gagnant-gagnant et une coopération sud-sud.

Ce séminaire placé sous le thème: «l’amitié sino-africaine: réalisations et perspectives de la coopération entre la Chine et l’Afrique», a été marqué par la participation des ambassadeurs et de hautes personnalités des pays africains membres de l’ONU.

Le Représentant Permanent du Maroc auprès de l’UA et de la CEA et Président du CPS pour le mois de septembre a également réitéré la Vision du Roi Mohammed VI qui place le développement et la prospérité du citoyen africain au cœur de l’action africaine commune.

Le diplomate marocain a en outre mis en avant le rôle que peut jouer le Maroc dans la mise en œuvre de l’initiative «la Ceinture et la Route» et les atouts dont le Royaume dispose dans ce sens en termes économique, de stabilité et de position stratégique, mettant l’accent, dans ce cadre, sur les relations exemplaires entre Rabat et Pékin et sur l’importance d’une coopération triangulaire impliquant le triptyque Chine-Maroc-Afrique.

M. Arrouchi a rappelé aussi le partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine, dont l’accord a été signé lors de la visite du Roi Mohammed VI en mai 2016 en Chine, une Visite Royale, a-t-il dit, qui a donné une nouvelle dynamique et un nouveau souffle aux relations de coopération entre les deux pays.

Le Séminaire a été initié par la Mission de la République populaire de Chine auprès de l’Union africaine en collaboration avec le Centre pour le dialogue, la recherche et la coopération (CDRC), basé en Ethiopie.

Avec MAP

Voir aussi

Boucetta met en avant à Washington l’engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses

Le Royaume du Maroc “a toujours été fortement engagé en faveur des libertés religieuses et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.